• Bleu Cauchemar | Laurie Faria Stolarz

     

     

    Ce n'est pas la plus belle fille du lycée. Ni la plus populaire. Pourtant, elle est unique : elle a le don de prémonition. Ça commence avec des rêves. Il y a des lys blancs, la fleur des ténèbres. Quelqu'un la traque dans les bois. Elle ignore qui et ne sait pas comment lui échapper. Puis c'est le matin. La vie de Lucy reprend son cours normal. Et ça recommence. Toutes les nuits. Mais ce n'est que le début. Car elle sait que bientôt, très bientôt ses cauchemars vont devenir réels.

     

     

    J'ai pioché ce premier tome dans ma PAL parce qu'il y traînait depuis plusieurs années. Malgré un pitch accrocheur, je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire et je ressors déçue de ma lecture. Je ne me souviens déjà quasiment plus de ce qu'il s'y passe, c'est vous dire si ce roman m'a marquée !

    L'intrigue avait pourtant des éléments intéressants : Lucy a un don, un don de prémonition qui l'avertit à travers ses rêves d'un danger qui menace sa meilleure amie Drea. Afin d'en savoir plus et de protéger celle-ci, elle met en place tout un tas de rituels de sorcellerie hérités de sa grand-mère. Malgré tout, le danger se rapproche inexorablement et on se demande si Lucy sera assez forte pour faire face à la menace grandissante qui s'annonce...

    Intrigant, isn't it ? Oui, mais voilà, l'intrigue est hyper répétitive !! Le même schéma se répète encore et encore jusqu'à la fin du roman : Lucy fait un rêve prémonitoire, elle pratique un rituel quelconque, une péripétie survient et on recommence le tout ! Alors, ça va bien une ou deux fois, mais ça devient vite très lassant !

    Les personnages ne sont pas du tout développés et n'ont aucun charisme ! Même Lucy, notre personnage principal, est très mystérieux : on n'apprend rien sur elle, alors qu'il y aurait eu matière à développement. En plus, ils sont tous autant qu'ils sont d'une niaiserie affligeante... J'ai souvent levé les yeux au ciel en lisant les réactions des personnages.

    En bref, une lecture à oublier et je ne lirai certainement pas la suite !

     

      

    « In My Mailbox #23 | Mars 2016The Mortal Instruments, book 3 : City of Glass | Cassandra Clare »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :