•  

     

    Une fois divorcée et sa fille partie de la maison, Alice, 44 ans, souhaite changer de vie. Le soir du réveillon, elle passe la soirée avec sa meilleure amie Maggie. Elles font un vœu de nouvel an : Maggie rêve d'avoir un bébé et Alice donnerait tout pour rajeunir. Son amie lui coupe et lui teint les cheveux et l'habille comme une femme de 30 ans. A minuit, Alice embrasse Josh, un étudiant.

     

     

    Je remercie Célia et les Editions Denoël pour m'avoir permis de découvrir ce roman.

     

    Malgré le fait que je possède pas mal de romans chick-lit, je dois avouer que j'en lis finalement assez peu. C'est donc curieuse que j'ai attaqué le livre de Pamela Redmond Satran.

    Alice, 44 ans, est à une période cruciale de sa vie. Elle a divorcé, sa fille est partie faire de l'humanitaire à l'autre bout du monde et elle n'a pour seul passe-temps que son jardin et son club de lecture. C'est le Nouvel An et, à cette occasion, elle fait un vœu : redevenir jeune pour pouvoir recommencer. Après un relooking, elle paraît 20 ans de moins et se lance dans une « deuxième jeunesse » pour pouvoir vivre la vie dont elle rêve...

    Ce roman est une lecture estivale idéale, sans prise de tête et qui se lit toute seule. J'ai aimé la plume de l'auteur et les thèmes abordés sont tous d'actualité : l'homoparentalité, l'adoption, le regard de la société sur les quadras... Les messages distillés par l'auteur sont également bien pensés.

    « On est les seules à pouvoir réaliser nos rêves. »

    « Comment vas-tu réussir à devenir une nouvelle personne si tu agis exactement comme celle que tu étais avant ? »

    Les personnages sont intéressants, bien que certains manquent de profondeur. J'ai trouvé Alice très crédible, tout comme Maggie, et Diana. J'ai par contre été déçue de ne pas voir plus de relief chez Josh. J'ai trouvé leur histoire un peu superficielle et peu convaincante. Idem pour les collègues de travail d'Alice, je voyais plus de potentiel du côté de Teri par exemple...

    Au-delà des personnages, l'intrigue est légère et pleine d'humour. Certaines phrases m'ont bien fait rire !

    « J'étais trop préoccupée par mes propres problèmes pour réfléchir à une question aussi cruciale que le son émis par un cœur de canard mort. »

     

    En bref, une chick-lit sympathique malgré quelques lacunes et quelques facilités.

     

     


    1 commentaire
  •  

     

    Issy Randall, proud owner of The Cupcake Cafe, is in love and couldn't be happier. Her new business is thriving and she is surrounded by close friends, even if her cupcake colleagues Pearl and Caroline don't seem quite as upbeat about the upcoming season of snow and merriment. But when her boyfriend Austin is scouted for a possible move to New York, Issy is forced to face up to the prospect of a long-distance romance. And when the Christmas rush at the cafe - with its increased demand for her delectable creations - begins to take its toll, Issy has to decide what she holds most dear. This December, Issy will have to rely on all her reserves of courage, good nature and cinnamon, to make sure everyone has a merry Christmas, one way or another . . . Indulge yourself and your sweet-toothed friends with Jenny Colgan's new novel, simply bursting with Christmas cupcake recipes and seasonal sugar-fuelled fun.

     

     

     Lecture en V.O.

     

    Oui, je sais, Noël est derrière nous, mais cette lecture me tentait beaucoup, en plus elle entre dans mon challenge Cold Winter 2014-2015 ! Et c'est encore un coup de cœur pour ma seconde incursion dans l'univers sucré de Jenny Colgan !

     

     

    Ce roman est la suite de Meet me at the Cupcake Café, qui fut ma découverte de cette auteur de chick-lit, que j'affectionne tout particulièrement. On y retrouve donc tous les ingrédients qui ont fait le succès du premier tome. J'ai retrouvé avec joie tous les personnages, que ce soit la généreuse Issy, la modeste Pearl, la hautaine Caroline... J'ai beaucoup ri avec les aventures d'Helena, la meilleure amie d'Issy, avec sa fille au nom étrange, qui lui en fait voir de toutes les couleurs !! On retrouve également des recettes toutes plus appétissantes les unes que les autres à chaque début de chapitre, recettes testées par l'auteur ! D'ailleurs, ce sentiment "gourmand" est présent dans tout le récit, on a souvent envie de sentir toutes ces odeurs et de goûter à tous ces gâteaux !

     

    L'intrigue est assez banale, mais elle comporte assez de péripéties pour nous donner envie de savoir ce qu'il se passe dans le chapitre suivant. Pour vous résumer l'affaire : tout va bien pour Issy, le Cupcake Café est un succès, elle est bien entourée par ses amis et son petit-ami Austin. Mais ce dernier se voit proposer un poste prestigieux dans une grande banque new-yorkaise, bien loin de Londres... Les problèmes commencent alors pour Issy, qui va subir les affres d'une relation longue-distance... Cette intrigue est simple mais efficace ! L'humour est omniprésent et la plume de l'auteur est très agréable à suivre. Le décor a également tout pour plaire : une partie à Londres, une partie à New-York, le tout pendant la période de Noël, avec tout ce que cela comporte de décorations, de pâtisseries, etc. 

     

     

    Le seul point négatif que je pourrais reprocher à ce roman, c'est sa fin... Elle est un peu rapide et abrupte et je ne serais pas contre un troisième tome ! ;-)

     

    En bref, une lecture coup de cœur, gourmande et drôle, ce qui tombe bien puisque j'ai encore quatre livres de l'auteur dans ma PAL ! 

     

     


    5 commentaires
  • Titre VF : Le jour où j'ai largué mon ex !

    Titre VO : Over you !

    Auteur : Emma McLaughling

    Date de sortie : 2013

    Editions : Michel Lafon

    Pages : 247

     

     

    "Vous vous êtes fait larguer ? Vous êtes inconsolable ? Vous n’arrivez pas à vous le sortir de la tête ? Maxine Scott a la solution pour vous. Grâce à Ex & Cie, apprenez à surmonter vos chagrins d’amour en un clin d’œil. Et n’oubliez jamais : celui qui vous a quittée finira par le payer !"

    Avec ce programme quasi magique, Max devient la coqueluche du Tout-New York. Jusqu’au jour où Hugo, le Seul, l’Inégalable, ressurgit dans sa vie. Mais comment oublier l’unique garçon qu’elle a jamais aimé ? D’autant qu’avec tous les efforts qu’elle fait pour l’éviter, elle n’a plus le temps de s’occuper de qui que ce soit ! Son plus gros défi est peut-être bien celui-ci : reprendre enfin son cœur à celui qui l’a volé.

     

     

     

    Afin de coller au challenge Lire en Thème, j'ai choisi ce petit roman de chick-lit pour ados qui avait l'air bien sympathique. Au final, un bon moment de lecture, pas prise de tête pour deux sous, mais qui n'est pas exempt de points négatifs.

     

    Maxine Scott, 17 ans, est une adolescente New-Yorkaise qui a fondé une société assez particulière : Ex et Cie aide les jeunes femmes qui se sont faites larguer à se remettre d'aplomb et à prouver à leurs ex qu'elles sont bien mieux sans eux à travers ce que Max appelle un "Grand Moment". Tout fonctionne comme sur des roulettes jusqu'à la réapparition de l'ex de Max... Le principe de base m'a bien plu, de même que l'histoire en général.

     

    Les personnages principaux sont assez sympa : Max est indépendante, volontaire, déterminée. J'ai également bien aimé Zack, Phoebe et Ben. Mais j'ai un reproche à faire au niveau des personnages : ils sont beaucoup trop nombreux !! En plus, ils apparaissent et disparaissent en quelques pages sans que l'on sache qui ils sont, pourquoi ils sont là et ce qu'ils peuvent bien apporter à l'histoire ! J'étais même parfois obligée de revenir en arrière parce que je ne savais plus quand tel ou tel personnage était apparu et que diable faisait-il là !! Avouez que c'est un peu gênant...

     

    Sinon, l'histoire en elle-même est agréable, les rebondissements s'enchaînent et l'on ne s'ennuie pas. Bon, c'est clairement orienté jeunesse, mais en le sachant on ne se laisse pas surprendre. Et la couverture est magnifique ! A croquer ! De même que les illustrations qui ornent chaque début et fin de chapitre.

     

     


    votre commentaire
  • Meet me at the Cupcake Café | Jenny Colgan

     

    Meet me at the Cupcake Café | Jenny Colgan

     

    Ever dreamed of starting over? Issy Randall can bake. No, more than that - Issy can create stunning, mouth-wateringly divine cakes. After a childhood spent in her beloved Grampa Joe's bakery she has undoubtedly inherited his talent. So when she's made redundant from her safe but dull City job, Issy decides to seize the moment and open up her own cafe. It should be a piece of cake, right? Wrong. As her friends point out, she has trouble remembering where she left her house keys, let alone trying to run her own business. But Issy is determined. Armed with recipes posted to her from Grampa, and with her local bank manager fighting her corner, Issy attempts to prove everyone wrong. Following your dreams is never easy and this is no exception. Can Issy do it?

     

     

    Meet me at the Cupcake Café | Jenny Colgan

     

    Meet me at the Cupcake Café | Jenny Colgan

     

    Lecture en VO

     

    Mais que voilà une lecture doudou !! C'est plein de bons sentiments, de chaleur, d'amitié et de pâtisseries !! Un véritable coup de coeur pour ma découverte de cette auteur, Jenny Colgan.

     

    C'est l'histoire d'Issy, qui a un travail banal à Londres, dans les bureaux et la paperasse, mais qui a un vrai don pour la pâtisserie. Un jour, malheureusement (ou heureusement !), elle se fait licencier... En passant devant un local à louer, elle imagine tout de suite le petit café dont tout le monde rêve : cosy, chaleureux, exposant de délicieuses pâtisseries ! Ni une, ni deux, sur les conseils de son grand-père qui lui a tout appris, Issy se lance dans l'aventure ! Mais bien évidemment, tout ne va pas se passer comme prévu...

     

    L'écriture de Jenny Colgan est tout simplement un délice, et pas seulement parce qu'elle nous décrit des pâtisseries ! Ses personnages sont tous aussi attachants les uns que les autres, sauf le grand méchant de l'histoire. On entre très facilement dans le quotidien de tous ces gens qui passent dans l'histoire. Issy est adorable et loin des héroïnes-mannequin que l'on trouve généralement dans les livres de chick-lit.

     

    En bref, J'ai tout adoré dans cette lecture ! Il y a même des dizaines de recettes de cupcakes à réaliser soi-même ! Voilà la proverbiale cerise sur le gâteau !! Si vous avez besoin d'une bonne lecture détente et que lire en anglais ne vous effraie pas, foncez !!

     

    Meet me at the Cupcake Café | Jenny Colgan Meet me at the Cupcake Café | Jenny Colgan Meet me at the Cupcake Café | Jenny Colgan

     


    1 commentaire
  •  

     

    Selon Rebecca Bloomwood, "si l'on pouvait porter des vêtements neufs tous les jours, la dépression nerveuse n'existerait plus". Droguée au shopping, notre héroïne s'expose à un nombre de tracas aussi impressionnant que le montant du relevé de sa carte de crédit. Témoin de la riche correspondance qu'elle entretient avec son banquier... Comble de l'ironie: Beckie est journaliste à Réussir vos épargnes, où son travail consiste à expliquer à ses lecteurs comment gérer leur budget. Les dettes s'amoncellent... Un dernier shopping pour se remonter le moral ? Impossible, toutes ses cartes sont bloquées. De solutions empiriques en effroyables mensonges, c'est la panique. De quoi miner aussi son début d'histoire d'amour avec le séduisant homme d'affaires Luke Brandon. A ce stade, une issue heureuse ne tiendrait-elle pas du miracle ?

     

     

     

    J'ai découvert seulement maintenant cette saga connue dans le monde entier, honte à moi ! Mais mieux vaut tard que jamais, n'est-ce pas ? Surtout quand cette lecture se solde par un véritable coup de coeur !

     

    Rebecca Bloomwood, londonienne de 25 ans, journaliste à Réussir votre épargne... et accro du shopping ! Comble de l'ironie, n'est-il pas ? Rebecca ne peut s'empêcher d'acheter, toujours plus, toujours plus cher. Le problème, c'est que son banquier n'est pas tout à fait d'accord avec cette politique de fièvre acheteuse. D'où les nombreux courriers de la banque disséminés dans tout le roman... Qu'à cela ne tienne, Becky fait l'autruche et pense qu'en ignorant ces lettres, elle se persuadera qu'elles n'ont jamais existé... 

     

    J'ai beaucoup aimé le personnage principal, même si l'on a parfois envie de lui mettre des baffes en lui ordonnant d'être un peu plus raisonnable ! Son mode de pensée shopping est clair : elle a BESOIN de tout ce qu'elle achète ! Même faire ses courses de Noël en mars ne la choque pas ! Alors, quand la situation devient critique, deux solutions s'offrent à elle : dépenser moins (qui sera un fiasco) ou gagner plus...

     

    L'intrigue est simple mais efficace, sans prise de tête, la plume de l'auteur est fluide et l'humour est omniprésent ! J'ai adoré lire dans quels mensonges Becky s'enfonce pour éviter de croiser son banquier ! Certes, ce n'est pas de la grande littérature, mais ça détend et ça fait rire !

     

     Confessions d'une accro du shopping - Sophie Kinsella


    1 commentaire
  • http://i82.servimg.com/u/f82/11/00/90/92/couv3710.png

     

    résumé2

     

    Un mystérieux colis laissé sur le pas d'une porte, et la vie de Julia puis de toute une ville va être bouleversée ... pour le meilleur. Un roman nourri d'espoir sur l'amitié, l'amour et la solidarité. Quand Julia trouve devant chez elle la recette du pain de l'amitié et un sachet de levain, elle n'a qu'une envie, s'en débarrasser. Brisée par un terrible drame, elle n'a plus goût à rien. Mais c'est sans compter sur sa petite fille de cinq ans ... Et lorsque Julia rencontre Madeline et Hannah, deux femmes à un tournant de leur vie, elle leur offre tout naturellement son pain. Ce n'est qu'un début : bientôt, gâteaux et recettes s'échangent frénétiquement à Avalon. Jusqu'où cette incroyable fièvre pâtissière mènera-t-elle cette ville, autrefois sans histoires ? Quelles conséquences sur la vie de Julia et de ses deux amies ?

     

    mon avis2

     

     

    Je vous le dis tout de go, j'ai eu un énorme coup de coeur pour ce roman ! C'est ce que je nommerais un "roman-doudou", à lire quand on a le moral en berne ou pour décompresser, tellement il est frais, léger et agréable à lire ! Au départ, c'est la couverture et le résumé qui m'ont attirés : ça parle de pâtisserie, j'achète ! Je me suis plongée dedans car il tombait à pic pour le challenge Lire en Thème d'Hylyryio sur l'amitié.

     

    Nous entrons donc tout d'abord dans la vie de Julia, qui n'a plus le goût de vivre depuis le décès accidentel de son fils Josh cinq ans auparavant. Sur le pas de sa porte, elle trouve un sachet de levain et la recette du pain de l'amitié. Sa fille Gracie tient à faire ce pain, Julia cède. Grâce à ce pain à partager, elle fera la rencontre des deux autres protagonistes principales de l'histoire : Madeline, la vieille dame qui tient un salon de thé, et Hannah, la violoncelliste de renommée en plein marasme marital. Et ce pain, un autre "personnage" du roman, va bouleverser la petite ville tranquille d'Avalon...

     

    Je me suis tout de suite attachée aux trois personnages féminins principaux : elles ont leurs qualités, leurs faiblesses et leurs défauts, et se rencontrent alors qu'elle sont à un tournant de leur vie. Les autres personnages sont tout aussi bien travaillés, et ne nous laissent pas indifférents. L'histoire est agréable à lire, la plume légère, j'ai adoré le style de l'auteur. Petit plus : plusieurs recettes à la fin du livre, dont celle du pain de l'amitié !

     

    Au final, une très belle découverte, qui remonte le moral en cas de coup de blues, qui met du baume au coeur et qui dégage une bonne odeur de pâtisserie maison ! A déguster sans modération ! Je lirai sans aucun doute les autres livres de Darien Gee !

     

    Challenge Lire en Thème - L'Amitié (15 mai au 15 juin)

     

    http://i82.servimg.com/u/f82/11/00/90/92/lire-e10.png

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique