• Cité 19, tome 1 : Ville Noire | Stéphane Michaka

     

     

    Que faisait le père de Faustine à minuit au sommet de la tour Saint-Jacques ? Et qui l'a précipité dans le vide ?

    Convoquée pour identifier le corps, Faustine ne reconnaît pas les mains de son père. Persuadée qu'il a été kidnappé par une secte mystérieuse, elle se lance sur la piste d'un inquiétant personnage. Elle suit l'homme dans une station de métro, trébuche, perd connaissance et se réveille... 150 ans plus tôt !

    Pour Faustine, c'est le début d'une série d'aventures, aux confins du thriller, de la science-fiction et de l'Histoire.

     

     

    A la lecture du résumé de ce premier tome, j'ai tout de suite été attirée par le pitch : une histoire de voyage dans le temps, au cœur du Paris du XIXe siècle avait de quoi ravir l'Historienne que je suis ! Au final ,j'ai bien aimé cette lecture, mais sans plus car quelques éléments m'ont gênée...

    L'histoire, tout d'abord, commence tel que nous le présente le résumé : un voyage dans le temps et on se retrouve en plein Paris, en plein XIXe siècle, même si, comme l'héroïne, on ne sait pas avec certitude dans quelle année on se trouve. Alors, je ne peux pas trop en dire pour ne pas spoiler mais j'ai d'abord été très convaincue et emportée par l'histoire, sauf qu'à la moitié du livre, l'auteur opère un revirement à 180° qui m'a complètement prise par surprise ! Ce nouvel aspect de l'histoire est très désarmant, et je ne saurais dire si je l'ai trouvé positif ou négatif...

    L'immersion dans Paris au XIXe siècle est très crédible, grâce à un environnement fidèle bien que peu utilisé, et à un vocabulaire adapté qui nous emmène à travers les bas-fonds et la haute société de l'époque. La mention d'illustres personnages comme Haussmann ou Napoléon III renforce la solidité d'un univers très bien construit. L'autre aspect de l'histoire mentionné plus haut est tout aussi intéressant.

    Au niveau des personnages, j'ai eu un peu plus de mal... Faustine n'est pas une héroïne particulièrement attachante, et j'ai trouvé peu crédible qu'elle s'adapte aussi facilement à son nouvel environnement, sans faire aucune bourde. De plus, j'ai trouvé que l'enquête prenait un peu trop le pas sur son objectif premier, qui concerne son père. Je n'ai pas aimé l'irruption d'un début de romance en plein milieu de l'histoire parce qu'elle arrive comme un chien au milieu d'un jeu de quilles et qu'elle disparaît tout aussi vite... Les autres personnages ne m'ont pas marquée outre mesure, et j'avais deviné l'identité de plusieurs d'entre eux.

    En bref, un lecture sympathique mais pas transcendante. Je ne sais pas si je lirai la suite...

     

    « Quintessence Hiémale : Contes d'Hiver | Mathieu Guibé & Cécile GuillotPegasus, book 1 : Pegasus and the Flame | Kate O'Hearn »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :