• Cœur d'Encre, tome 1 | Cornelia Funke

     

     

    Meggie, douze ans, vit seule avec son père, Mo. Comme lui, elle a une passion pour les livres. Mais pourquoi Mo ne lit-il plus d'histoires à voix haute ? Ses livres auraient-ils un secret ? Leurs mots auraient-ils un pouvoir ? Un soir, un étrange personnage frappe à leur porte. Alors commence pour Meggie et Mo une extraordinaire aventure, encore plus folle que celles que racontent les livres. Et leur vie va changer pour toujours...

     

     

    C'est une excellente idée qu'a eue l'auteur : le pouvoir de faire sortir les personnages d'un livre rien qu'en le lisant à voix haute. Idée qui devient terrifiante quand on en connaît les conséquences : pour chaque chose ou personne qui sort du livre, quelque chose ou quelqu'un y entre...

    C'est ainsi que Mo, le père de Meggie, a fait apparaître le grand méchant du livre Cœur d'encre, Capricorne. Depuis, lui et sa fille sont en fuite, perpétuellement cachés pour échapper à ce grand vilain pas beau...

    Une très bonne idée, n'est-ce pas ? J'ai néanmoins regretté que les principes même de cette magie ne soient que survolés et que beaucoup de questions restent en suspens. Que se passe-t-il dans le livre quand les personnages disparaissent ? Cela doit créer d'énormes changements dans l'intrigue même des livres ! D'autre part, comment font les gens qui entrent dans l'histoire ? Comment le vivent-ils ? Comment changent-ils le cours de l'histoire à l'intérieur même du livre ? Tout cela donne mal à la tête et me fait penser au film Inception : en fait, c'est un livre dans un livre qui parle de livres ! Vous suivez ?

    J'ai adoré que ce premier tome soit plein à ras bord de livres et de citations tirés de livres célèbres, comme Peter Pan ou Le Seigneur des Anneaux. Meggie, Mo et Melinor aiment les livres de la même façon que nous, book nerds, ce qui est assez rare pour le souligner ! J'ai bien aimé les personnages, surtout Elinor, tellement exagérée qu'elle est très drôle, et Doigt de Poussière, personnage très ambigu. Les autres, même les méchants, je les ai bien aimés mais sans plus...

    L'intrigue est très bien amenée, mais pour un livre jeunesse, je l'ai trouvé très long !! Certains passages auraient pu être nettement raccourcis et ne nécessitaient pas que l'on s'y attarde autant. Vous ne trouvé pas que presque 700 pages, c'est long pour un roman destiné à des enfants de 11-12 ans ?

    J'ai apprécié que la fin soit une vraie fin, ce qui me permet de lire ce premier tome et de m'arrêter là, car je n'ai pas été transportée au point de lire la suite.

    En bref, une lecture agréable bien que présentant trop de longueurs.

     

    « The Descendants | Kaui Hart HemmingsLes Larmes Rouges, tome 1 : Réminiscences | Georgia Caldera »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 23 Août 2015 à 14:52

    C'est un livre que j'ai bien envie de découvrir !

    2
    Mardi 1er Septembre 2015 à 20:40

    Je suis assez tentée par celui-ci

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :