• Coeurs Perdus en Atlantide - Stephen King

     

     

    1960 : Enfant triste et rêveur, entre un père disparu et une mère en proie à des soucis d'argent, Bobby fait la connaissance d'un étrange voisin, qui se dit traqué par de mystérieuses crapules en manteau jaune.
    1966 : A l'université, Pete mène joyeuse vie entre la musique, la contestation et les parties de cartes, sur fond de guerre au Vietnam. 1983 : Willie, vétéran de la guerre, gagne sa vie en jouant les aveugles, une cécité qui est aussi une forme de provocation. Des destins différents qui se croisent autour d'une femme, Carol. Tous l'ont aimée. Bobby la retrouvera. L'Atlantide ? C'est l'Amérique de leur jeunesse, au long de ces sixties devenues légendaires mais qui, nous rappelle l'auteur, ont bel et bien existé...

     

     

    Voici bien la première fois que je me retrouve perplexe à la fin d'un Stephen King... En effet, je vous l'avoue tout de go : je me suis ennuyée, mais à un point !! J'ai même failli abandonner en cours de route, ce qui est tout à fait exceptionnel ! Alors, peut-être suis-je passée à côté ? Si c'est le cas, je compte sur vous, Lecteurs, pour me remettre dans le droit chemin ! *May the Force be with you*

     

    Bon, commençons par le commencement, la première histoire est celle que j'ai le plus appréciée car c'est dans celle-ci que l'on retrouve le savant mélange de mystère et d'horreur propre à l'auteur. On suit les aventures de Bobby, sa rencontre avec Ted, un étrange vieil homme aux pouvoirs insoupçonnés et sa confrontation avec les crapules de bas étage... Les autres histoires sont plus des tranches de vie qui ne m'ont pas passionnées, malgré le dénominateur commun qu'est Carol et qui relie toutes les histoires entre elles. Alors oui, c'est un style qui tranche radicalement avec le reste de la bibliographie de l'auteur, c'est un livre qui parle d'enfance, de nostalgie, de la perte de l'innocence à l'entrée dans le monde adulte... Mais ces thèmes, qui sont d'habitude si bien traités, sont restés lettre morte cette fois-ci...

     

    Je ne suis pas satisfaite de ma lecture et j'attends donc beaucoup de la prochaine. Mister King, vous voilà prévenu !

     

     

    « [Manga] Silver Spoon : La cuillère d'argent, tome 1 - Hiromu HarakawaSwap - Sherlock Holmes II »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :