• Défi à Sherlock Holmes - Béatrice Nicodème

    http://i40.servimg.com/u/f40/11/00/90/92/defi_a10.jpg

     

    résumé2

     

    Londres à la fin du XIXe siècle...

    Une série de crimes particulièrement atroces tient la police en échec. Et voilà que le mystérieux assassin va jusqu'à lancer un défi à Sherlock Holmes en personne ! Une femme de la haute société, la bonne d'un prêtre, une couturière un égyptologue de renom, mais qui seront les prochaines victimes ?

     

    mon avis2

     

    En règle générale, dès qu'il est écrit Sherlock Holmes sur la couverture d'un livre, je fonce sans même me renseigner auparavant sur les avis des lecteurs ou les autres livres de l'auteur. Et là, force est de constater que le bilan est plus que mitigé...

     

    Il y a tout de même des points positifs : l'auteur se donne beaucoup de mal pour rester fidèle au Canon, avec de nombreuses références aux aventures passées comme Le Chien de Baskerville ou Le Signe des Quatre, et c'est toujours ce bon vieux Watson qui nous raconte l'histoire. De même, elle semble très bien documentée sur le Canon, de par les petits détails qui jalonnent le récit et qui démontrent une bonne connaissance de l'univers d'Arthur Conan Doyle. J'ai également beaucoup apprécié la présence de personnages contemporains à Sherlock Holmes comme Oscar Wilde, Bertillon ou ce cher Professeur Moriarty. D'autre part, le style, bien qu'étant très très axé jeunesse, n'en est pas moins fluide et très agréable à lire. Je n'ai pas réussi à décrocher du livre avant d'avoir eu le fin mot de l'histoire. Enfin, l'enquête se laisse suivre mais pas mal d'éléments ont gêné ma lecture...

     

    J'en viens donc logiquement aux points négatifs de ce roman : le grand méchant de l'histoire (le Cancrelat, franchement, on a trouvé mieux comme nom...) n'est pas crédible du tout ! On dirait que l'auteur a voulu copier le Professeur Moriarty sans y arriver... Même constat à propos d'Ariane Saint-Cyr : une pseudo Irène Adler, qui est soi-disant l'égal de Holmes et avec qui ce dernier va vivre une idylle ! Impensable pour les Holmésiens ! Ensuite je trouve que l'enquête est résolue à la va-comme-je-te-pousse comme on dit chez moi ! J'avoue n'avoir pas tout compris à la résolution, et pourquoi le grand méchant avait choisi ces victimes-là en particulier... Et je garde le pire (selon moi) pour la fin : l'épilogue ! Au secours !! Comment peut-on faire tout un roman en se forçant à respecter le Canon si c'est pour finir comme ça, à l'opposé du travail d'Arthur Conan Doyle ??

     

    Bref, un bilan assez mitigé, je suis déçue et je ne pense pas que je le relirai...

     

    MiniLogoDilettantessansfond challenge sherlock holmes v2

    « Orgueil et Préjugés - Jane AustenLes Morts de l'Hiver - James Goss »

  • Commentaires

    1
    Samedi 24 Novembre 2012 à 13:23
    J'ai aussi trouvé que les deux personnages que tu as cité étaient des pales copies des personnages originaux. Je n'arrive pas à imaginer des égaux à Irene Adler ou à Moriarty.

    Déception aussi.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :