• Dix Mille | Andrea Kerbaker

     

     

    En soi, ce qui nous intéresse dans un livre, c'est son contenu, ce qu'il raconte, que ce soit un roman, un essai ou une biographie. Mais quelle est l'histoire du livre, son parcours du moment où il a été publié à son apparition en librairie ? Qu'éprouve-t-il lorsqu'on le choisit parmi d'autres, qu'on le feuillette ? Qui seront les acheteurs et quel sort lui réserveront-ils ? Où finit un livre lorsque son premier " propriétaire " s'en sépare ? Ce petit livre délicieux comble un vide : un roman qui se raconte à la première personne.

     

     

    J'ai trouvé ce titre lors d'une vente de livres réformés dans la bibliothèque la plus proche de chez moi et le résumé ainsi que le sujet m'avaient intriguée. Après lecture, j'avoue humblement n'avoir trouvé aucun intérêt dans ce petit livre de 84 pages. Peut-être suis-je passée complètement à côté ? Je n'en sais rien, mais ce que je sais, c'est que je n'ai rien ressenti à la lecture de ce titre...

     

    La lecture en est rapide (pensez donc, 84 pages !), mais pourtant il m'a paru durer une éternité ! Le style est très étrange : phrases courtes, directes, brutales, parfois sans le classique sujet-verbe-complément. Ce qui fait que j'ai eu du mal à suivre l'histoire de ce livre, sa vie, ses différents propriétaires, la façon dont il a été traité au cours des années... La fin est également très abrupte, à l'image de tout le reste du récit. Bref, à oublier...

     

     

     

    « Uglies, tome 1 | Scott WesterfeldIn My Mailbox #3 | Juillet 2014 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :