•  

     

    La vie de Percy est menacée. L'armée de Cronos s'apprête à attaquer la Colonie des Sang-Mêlé, en empruntant le Labyrinthe de Dédale. Percy et ses amis doivent trouver Dédale avant Cronos et tout faire pour lui barrer la route. Mais circuler dans l'enfer souterrain n'est pas aisé... surtout quand le chemin est parsemé d'effroyables pièges.

     

     

    !! Attention !! Peut contenir des spoilers des tomes précédents !!

     

    Comme je vous l'avais dit dans ma chronique du tome 3, je n'ai pas tardé à m'attaquer à ce tome 4 et j'ai bien l'impression que plus on avance, meilleurs sont les tomes ! Ça promet pour le dernier ! ;-)

     

     

    Encore une fois, j'ai tout aimé dans ce quatrième tome. On retrouve nos amis qui s'apprêtent à se confronter à un mastodonte de la mythologie : le fameux Labyrinthe de Dédale. J'ai adoré comment a été traité le Labyrinthe : c'est un personnage à part entière, avec tous ses pièges on se serait crus dans un niveau de Tomb Raider ! L'histoire va crescendo au fur et à mesure des tomes, l'intrigue nous happe dès les premières pages pour ne plus nous lâcher. Je n'ai personnellement pas vu passer les 410 pages, ce qui est toujours un très bon point !

     

    J'ai aimé également que l'auteur distille des indices au compte-gouttes, ce qui permet de répondre à certaines interrogations mais qui en pose d'autres ! On entr'aperçoit quelques détails du dénouement final, ce qui donne encore plus envie de lire l'ultime tome !

     

    Au niveau des personnages, ils évoluent et c'est une excellente chose : Percy est plus malin (même s'il est parfois encore dans le flou ou à côté de la plaque), Grover est plus adulte, Tyson est essentiel et Annabeth est égale à elle-même. Je suis toujours autant attachée au personnage de Nico, et j'ai eu un nouveau coup de cœur "animalier" dans ce tome : après Bessie dans le tome 3, c'est Kitty O'Leary dans celui-ci !

     

    La plume de l'auteur est toujours aussi agréable, l'humour est omniprésent, les réparties et les vannes fusent de partout, j'adore ! Enfin, la mythologie est toujours au rendez-vous, et je pense que c'est un bon tremplin pour les jeunes lecteurs vers la "vraie" mythologie.

     

     

    Comme pour le tome 3, la seule chose que je pourrais reprocher à ce tome 4, c'est toujours ce côté "tout est facile", mais il s'atténue quand même beaucoup, donc c'est un point semi-négatif (oui, j'invente des termes !).

     

    En bref, un excellent quatrième tome qui fait un tremplin idéal vers le cinquième et dernier tome qu'il me tarde vraiment de découvrir !


    votre commentaire
  •  

     

    J'adore les cupcakes, le sucre glace et les vermicelles au chocolat. Ça donne un goût plus sucré à ma vie, qui est loin d'être rose. Heureusement que ma passion pour la pâtisserie me remonte le moral quand il tombe au ras des chaussettes.

    Justement, en ce moment, je sens que ma meilleure amie est distante. Pire, elle s'est rapprochée du garçon dont je suis amoureuse, moi...

    J'ai l'impression que tout mon petit monde s'écroule. Et même avec des tonnes de cupcakes, j'ai bien peur de ne pas m'en remettre !

     

     

    J'ai choisi ce livre dans ma librairie habituelle sans en avoir entendu parler du tout ! J'ai flashé sur la couverture et je ne regrette pas mon achat coup de tête !

     

     

    Premièrement, comme je le disais, cette couverture n'est-elle pas absolument sublime ? Gourmande à souhait, j'ai faim rien qu'à la regarder ! Ensuite, bonus supplémentaire, tout le livre est parsemé de recettes de cupcakes toutes plus alléchantes les unes que les autres ! De plus, toutes les pages sont décorées de cupcakes, de chocolats et de bonbons ! Bref, un très bel objet livre et un travail éditorial du tonnerre ! Bravo Hachette !

     

    Quant au contenu, il est à la hauteur de son bel habillage. Nous suivons les péripéties de Hayley, dont les parents viennent de divorcer, qui subit tous les tourments de l'adolescence (amitiés qui changent, amour qui apparaît...) et se réfugie dans la pâtisserie. Tous les problèmes et interrogations typiques de l'entrée dans l'adolescence sont très bien amenés et utilisés par l'auteur. Les personnages sont crédibles, attachants et j'ai hâte de découvrir ce qui va leur arriver dans le deuxième tome ! Enfin, les intrigues sont multiples et nous donnent envie d'en savoir plus sans jamais nous perdre dans leurs méandres.

     

     

    Malheureusement, tout n'est pas parfait dans ce premier tome... Les nombreux flashbacks qui parsèment le récit cassent le rythme et nous font perdre le fil. En plus, ils ne sont pas clairement annoncés, ce qui peut laisser le lecteur confus pendant quelques lignes...

     

    Ensuite, j'ai trouvé que l'ensemble ressemblait fortement à l'univers des Filles au Chocolat de Cathy Cassidy... Un peu d'originalité pour se différencier de cette série géniale n'aurait pas été de refus, mais ce n'est qu'un moindre mal ! La comparaison aurait pu être faite avec une saga nettement moins bonne ! ;-)

     

    En bref, une lecture sympathique qui plaira au plus grand nombre. Je lirai la suite sans aucun doute !

     


    votre commentaire
  •  

     

    Les monstres sont toujours décidés à tuer les demi-dieux. Percy et ses amis Annabeth, Grover et Thalia se retrouvent face à un horrible manticore. Ils n'ont la vie sauve que grâce à l'intervention de la déesse Artémis et de ses Chasseresses. Mais, lorsque Annabeth puis Artémis disparaissent, une nouvelle quête semée d'embûches s'annonce : Percy devra plus que jamais se méfier des manipulations et des pièges de Cronos, le. Seigneur des Titans.

     

     

    !! Attention !! Peut contenir des spoilers des tomes précédents !!

     

    C'est avec un plaisir non dissimulé que j'ai retrouvé Percy Jackson et ses amis, car j'avais adoré leurs deux premières aventures. Et je n'ai pas été déçue par ce troisième opus, loin de là !!

     

     

    Comme pour les autres tomes, je n'ai pas lu ce roman : je l'ai littéralement dévoré ! En quelques heures, c'était plié ! Pour vous dire que Rick Riordan est diablement efficace avec ses histoires ! Encore une fois, j'ai adoré cette histoire, j'ai apprécié que l'intrigue devienne plus complexe, que le mystère s'épaississe et que le tout devienne plus sombre et plus "adulte". Entendons-nous bien : cela reste de la littérature jeunesse en priorité, mais je trouve que l'auteur a réussi à apporter une dimension plus sombre dans ce tome, un peu comme La Coupe de Feu l'avait fait pour Harry Potter. On sent que l'on a franchi un cap dans l'histoire.

     

    L'action, l'humour et les rebondissements sont toujours au rendez-vous et l'on ne s'ennuie pas une minute à la lecture de ce troisième tome : nouveaux monstres, nouveaux ennemis, mais aussi vieilles connaissances (Luke). Qui dit vieilles connaissances dit aussi nouveaux alliés. On retrouve donc de nouveaux personnages qui vont aider Percy, Annabeth et Grover. Zoé, Bianca et Nico sont tous les trois des personnages intéressants, et on comprend mieux leur comportement à la lecture de certaines révélations... Celle des toutes dernières pages est celle qui m'a le plus surprise, je ne m'y attendais pas du tout et ça promet pour les prochains tomes !! J'ai également apprécié que l'on ait plus d'interactions avec les Dieux : Zeus fait un peu flipper, Poséidon est cool, Artémis est celle qui est la plus présente avec ses Chasseresses. Et que dire de mes personnages chouchous de ce tome : Blackjack et Bessie ! Je les adore, ils m'ont fait exploser de rire ! J'espère qu'on les reverra !

     

    Encore une fois, la plume de l'auteur est agréable : ça se lit tout seul ! Et, comme d'habitude, la mythologie est exploitée à fond et de façon ludique : c'est toujours intéressant et drôle (Apollon et son char !). J'ai apprécié également que certains détails des tomes précédents fassent une apparition (Tyson, la Mer des Monstres, le casino Lotus...).

     

     

    Si je devais trouver quelque chose à redire à ce troisième tome, comme pour les précédents, c'est que tout arrive un peu trop facilement pour nos héros... Mais bon, c'est un roman jeunesse, alors on lui pardonne bien volontiers au vu de ses autres qualités ! ;-)

     

    En bref, un troisième tome épatant qui me donne très envie de découvrir la suite, et je crois que je ne vais pas tarder à enchaîner les tomes 4 et 5 !


    1 commentaire
  •  

     

    Harper Price, peerless Southern belle, was born ready for a Homecoming tiara. But after a strange run-in at the dance imbues her with incredible abilities, Harper's destiny takes a turn for the seriously weird. She becomes a Paladin, one of an ancient line of guardians with agility, super strength and lethal fighting instincts.

    Just when life can't get any more disastrously crazy, Harper finds out who she's charged to protect: David Stark, school reporter, subject of a mysterious prophecy and possibly Harper's least favorite person. But things get complicated when Harper starts falling for him—and discovers that David's own fate could very well be to destroy Earth.

     

     

     Lecture en V.O.

     

    Comme j'ai commandé puis reçu le tome 2 de cette trilogie, Miss Mayhem, je me suis dit qu'il fallait peut-être que je lise le premier tome... C'est maintenant chose faite, et c'est tant mieux car ce premier tome a été un véritable coup de cœur !

     

     

    Inutile de couper les cheveux en quatre (me suis toujours demandé le pourquoi de cette expression... Bref...), j'ai tout aimé dans ce roman, à l'exception d'un tout petit mini détail que je vous exposerai dans le négatif. Nous avons donc notre personnage principal, Harper, qui est belle, intelligente, investie dans la vie de son lycée, qui a le petit-ami dont tout le monde rêve et des copines géniales. Le jour du bal, où elle est sûre d'être couronnée reine de la soirée, voilà-t-y pas qu'elle retrouve le concierge mort et que le prof d'histoire veut la tuer avec un cimeterre ! Mais ce n'est pas le plus étrange : elle se retrouve avec des pouvoirs de Paladin et sa mission est de protéger quelqu'un... Mais pas n'importe qui : son pire ennemi, David Stark ! (A propos : que celui ou celle qui a pensé à Iron Man en lisant le nom de ce garçon lève la main ! o/ )

     

    L'intrigue est intéressante et la manière d'amener le côté fantasy est très originale. Je n'ai franchement pas vu venir certains des rebondissements, surtout à la fin. Le tout est bourré d'action et d'humour, j'ai bien rigolé à plusieurs moments de ma lecture. Les personnages sont tous réalistes, pas parfaits ni sans défauts. Harper essaye d'être parfaite pour cacher le mal-être qu'elle éprouve face à un événement de son passé, mais ce n'est pas pour autant qu'elle réussit tout ce qu'elle entreprend, et ce sans le moindre effort. Bee est la meilleure des meilleures amies. Ryan est le petit-ami parfait, même si un peu trop à mon goût. Brandon est le clown lourdingue de la bande. Et David est le personnage que j'ai le plus apprécié avec Harper : les vannes qu'ils s'échangent sont excellentes ! Sans oublier les personnages secondaires qui ne sont pas en reste comme Saylor, les tantes de Harper, Mary-Beth et les autres...

     

    Pour couronner le tout, la plume de l'auteur est fluide et agréable et le niveau d'anglais n'est franchement pas compliqué. Je n'ai qu'une seule hâte, c'est de lire la suite, que j'ai dans  ma PAL (Oh ben ça, ça tombe bien alors !) !

     

    Faut-il vraiment ajouter que la couverture VO est absolument magnifique ?

     

     

    Arrivons-en au tout petit mini détail qui fait qu'il y a un "Moins bon..." dans cette chronique : le triangle amoureux !!! Arghhhh !! Je déteste les triangles amoureux !! Je sais, il y en a beaucoup dans les romans YA, mais allô quoi !! Heureusement, dans mon malheur, celui-ci n'est pas trop présent et j'espère qu'il continuera à en être ainsi dans les prochains tomes... Beware, Miss Hawkins...

     

    En bref, cette lecture a été un véritable coup de cœur pour moi et j'ai vraiment hâte de découvrir ce que l'auteur nous réserve dans la suite !

     

      


    3 commentaires
  •  

     

    Normalement, Jocelyn n'aurait pas dû obtenir une chambre à la Pension Giboulée. Mrs Merle, la propriétaire, est formelle : cette respectable pension new-yorkaise n'accepte aucun garçon, même avec un joli nom français comme Jocelyn Brouillard. Pourtant, grâce à son talent de pianiste, grâce, aussi, à un petit mensonge et à un ingrédient miraculeux qu'il transporte sans le savoir dans sa malle, Jocelyn obtient l'autorisation de loger au sous-sol. Nous sommes en 1948, cela fait quelques heures à peine qu'il est à New York, il a le sentiment d'avoir débarqué dans une maison de fous. Et il doit garder la tête froide, car ici il n'y a que des filles. Elles sont danseuses, apprenties comédiennes, toutes manquent d'argent et passent leur temps à courir les auditions. Chic a mangé tellement de soupe Campbell's à la tomate pour une publicité que la couleur rouge suffit à lui donner la nausée. Dido, malgré son jeune âge, a des problèmes avec le FBI. Manhattan est en proie à l'inquiétude depuis qu'elle a cinq ans. Toutes ces jeunes filles ont un secret, que même leurs meilleures amies ignorent. Surtout Hadley, la plus mystérieuse de toutes, qui ne danse plus alors qu'elle a autrefois dansé avec Fred Astaire, et vend chaque soir des allumettes au Social Platinium. Hadley, pour qui tout a basculé, par une nuit de neige dans un train. Un train nommé Broadway Limited.

     

     

    Je tiens à remercier vivement Babelio et les Editions Ecole des Loisirs pour m'avoir permis de découvrir ce roman, qui est une véritable pépite à lire de toute urgence !!

     

     

    C'est bien simple, je ne vais pas y aller par quatre chemins : j'ai tout aimé dans ce roman !! Même ses presque 600 pages m'ont parues trop courtes, et j'ai hâte de découvrir le tome 2 de ce diptyque. Attention toutefois : ce roman est classé jeunesse, mais sa densité fait que je le recommanderais surtout à un lectorat déjà habitué à la lecture. 

     

    Mais revenons à nos moutons ! Ce roman, c'est d'abord une plongée dans le New-York de l'après-guerre. Nous sommes en 1948 et l'ambiance post-conflit se ressent à chaque pages : les protagonistes ont besoin de s'amuser, de ressentir des choses positives, de vivre tout simplement. C'est pourquoi on se retrouve embarqués dans cette joyeuse ambiance faite de théâtre, de cinéma, de musique, de show-business, du Rockfeller Center en passant par Broadway et Central Park. J'espère, cher lecteur, que tu as le cœur bien accroché, car ce sont de véritables montagnes russes dans lesquelles t'embarque Malika Ferdjoukh ! Son écriture est à la mesure de cette démesure et l'on ne s'ennuie pas un seul instant ! 

     

    Les personnages sont d'une fraîcheur à toute épreuve : drôles, charismatiques, travaillés, croquant la vie à pleines dents ! Je les ai tous aimés, car ils ont chacun un secret bien gardé qui est dévoilé petit à petit, au fur et à mesure de l'histoire, bien que l'auteur nous laisse à la fin sur un suspense insoutenable !! Je veux savoir ce qu'il se passe après !! L'auteur a réussi le tour de force d'entremêler les histoires de tous ses personnages sans nous perdre une seule fois, et pour cela je dis bravo !

     

    Le texte est également rempli d'humour et de références : on sent que Malika Ferdjoukh a fait beaucoup de recherches pour intégrer à son récit tous ces films, pièces de théâtre, musiques... Le fait que l'on croise des célébrités comme Grace Kelly ou Clark Gable est un plus non négligeable !

     

     

    Mais il n'y en a pas, pardi !! Ah, si !! Où est la suite ??

     

    En bref, un énorme coup de cœur pour ce roman et cet auteur que je découvre ! J'ai vraiment hâte de lire le tome 2 !


    3 commentaires
  •  

     

    Quel gourmand n’a jamais rêvé de posséder un sachet de bonbons qui se remplit tout seul chaque fois qu’on le vide ? C’est ce qui arrive à Gallien, qui aime les bonbons plus que tout au monde.
    Mais une fois qu’il en a mangé jusqu’à se rendre malade, que faire de ceux qui restent ? C’est là que les ennuis commencent.
    Gallien et sa famille vont comprendre à leur dépens que ces bonbons gratuits ne portent pas chance à ceux qui essaient d’en profiter.

    INGRÉDIENTS : sucres raffinés, arômes naturels, gourmandise, humour, action & mystère

    COMPOSITION NUTRITIONNELLE
    24 813 574 bonbons fins en dix assortiments
    10 insultes créatives ou gros mots
    11 policiers d’une brigade spéciale
    15 blessés, dont un évacué par les pompiers
    2 voleurs
    1 savant pas si fou
    2 correctionneurs
    1 famille réconciliée

     

     

    Je remercie Livraddict ainsi que l'auteur Guy Morant de m'avoir permis de découvrir ce livre.

     

     

    Dans cette histoire, j'ai beaucoup apprécié l'intrigue, qui est originale et qui n'est pas bâclée, ce qui aurait pu être un risque majeur au vu du peu de pages (même pas 130) que contient ce roman, ce qui semble être l'idéal pour un enfant qui commence la lecture.

     

    J'ai également aimé le fait que les personnages soient tous extrêmes, sauf le personnage principal Gallien, dont les lecteurs se sentiront proches. En effet, le père a des airs de savant fou, la mère fait la police avec ses enfants, les jumelles sont obsédées par les livres (ce qui est une très bonne chose !) et le petit dernier, Négus, est un vrai tyran. J'ai d'ailleurs eu du mal à croire qu'il était encore en maternelle tant il a un esprit machiavélique ! Reste Gallien qui, au milieu de ces originaux, est étonnamment normal : tout ce qu'il souhaite, c'est un simple paquet de bonbons.

     

    Ensuite, le message que fait passer l'auteur est important et bien présent : ce qui s'obtient facilement n'achète pas l'amitié, le succès ou le bonheur.

     

    Enfin, je tiens à remarquer que, pour une auto-publication, l'objet-livre est très soigné.

     

     

    Malheureusement, il y a quelques petites choses qui ont gêné ma lecture... Tout d'abord, je n'ai pas supporté Négus, j'avais envie de le balancer par la fenêtre pendant tout le roman !! Alors, je me doute que c'était voulu par l'auteur, mais il a quand même gâché ma lecture. Ensuite, je n'ai pas aimé l'inégalité de traitement de la part de la mère envers ses enfants : les jumelles ont tous les livres qu'elles souhaitent, Négus a tous les jouets qu'il veut mais on refuse à Gallien un simple paquet de bonbons ! Cette injustice ne m'a pas plu.

     

    Enfin, j'ai été déçue par la fin, que j'ai trouvée tirée par les cheveux et amenée de manière trop brutale. J'aurais aimé une fin plus mystérieuse ou plus conte de fées.

     

    En bref, un bon roman jeunesse qui plaira aux enfants qui débutent la lecture, avec un message très bien passé par l'auteur.

     


    votre commentaire
  •  

     

    Winning what you want may cost you everything you love

    As a general’s daughter in a vast empire that revels in war and enslaves those it conquers, seventeen-year-old Kestrel has two choices: she can join the military or get married. But Kestrel has other intentions.

    One day, she is startled to find a kindred spirit in a young slave up for auction. Arin’s eyes seem to defy everything and everyone. Following her instinct, Kestrel buys him—with unexpected consequences. It’s not long before she has to hide her growing love for Arin.

    But he, too, has a secret, and Kestrel quickly learns that the price she paid for a fellow human is much higher than she ever could have imagined.

    Set in a richly imagined new world, The Winner’s Curse by Marie Rutkoski is a story of deadly games where everything is at stake, and the gamble is whether you will keep your head or lose your heart.

     

     

     Lecture en V.O.

     

    Ce premier tome d'une trilogie est revenu dans mes bagages lors de ma journée à Londres début janvier. Il me faisait très envie, c'est pour ça qu'il n'a pas fait long feu dans ma PAL ! Et que vous dire, sinon que j'ai adoré cette lecture !

     

     

    L'univers créé par l'auteur dans ce premier tome est très intéressant : un peuple de guerrier, les Valorians, qui réduit en esclavage le peuple qu'il a conquis, les Herranis. Cet univers est très bien construit, tout ce que l'on apprend semble couler de source par le biais de la plume de l'auteur. Certes, il y a de la romance, mais elle n'est pas au centre de l'intrigue, loin de là, et c'est ce qui fait aussi la force de ce premier tome : les enjeux politiques sont omniprésents, subtils et complexes. La romance en elle-même n'est pas niaise, elle est bien construite et bien amenée.

     

    Ce qui nous amène tout naturellement aux personnages, et principalement à nos deux héros, Kestrel et Arin. Il sont très intéressants tous les deux, avec des histoires solides derrière eux, ce qui leur apporte une profondeur bienvenue. J'ai aimé le côté mystérieux d'Arin, dont on est loin d'avoir percé tous les secrets en refermant ce roman. J'ai aimé aussi Kestrel, qui n'est pas une miss parfaite comme dans trop de romans YA : elle admet ses faiblesses mais elle est déterminée et courageuse. J'ai aimé suivre son évolution tout au long de l'histoire. Les autres personnages sont tous intéressants qu'on les aime ou qu'on les déteste.

     

    L'intrigue en elle-même est bien ficelée, la seconde moitié du livre est pleine d'action et de rebondissements et j'ai été surprise par le twist de fin.

     

     

    La seule chose que je reprocherais à ce premier tome, c'est qu'il est assez long à démarrer... La première moitié est lente... Mais si on s'accroche, ça décolle après !

     

    En bref, un excellent premier tome qui ne laisse qu'une question : mais où est la suite ??

     


    4 commentaires
  •  

     

    Honey, 15 ans, est l'aînée des soeurs Tanberry. Elle accepte mal le divorce de ses parents et ne supporte pas le nouveau compagnon de sa mère. Elle décide de rejoindre son père en Australie. Lui aussi a une nouvelle vie. Le lycée que fréquente Honey est strict et des photos compromettantes apparaissent sur sa page personnelle du réseau social Spiderweb.

     

     

    Cela fait un moment que j'ai ce cinquième tome dans ma PAL, mais je ne l'en sortais pas car je rechignais à quitter cet univers que j'affectionne tout particulièrement. Heureusement qu'un dernier tome compagnon va paraître en mars prochain !

     

     

    Comme je l'ai dit plus haut, j'adore l'univers créé par Cathy Cassidy : un monde acidulé, gourmand, mais qui traite également de sujets difficiles et grave. Dans ce tome-ci, il s'agit des dangers liés à Internet et aux réseaux sociaux. Comme à chaque fois, le tout est très bien amené et forcera les plus jeunes à réfléchir sur le sujet. 

     

    Ce tome se passe en Australie et j'ai beaucoup aimé découvrir ce pays à travers les yeux de Honey, qui est émerveillée par tout ce qu'elle découvre. Au niveau des personnages, Cathy Cassidy a réussi l'exploit de me faire presque apprécier Honey, que je déteste depuis le premier tome. C'est peut-être une autre des raisons pour lesquelles je ne me suis pas plongée avant dans ce tome. Les autres personnages ne sont pas en reste : j'ai beaucoup aimé Ash, Emma et les deux copines de Honey.

     

    Le style est clairement orienté jeunesse mais l'univers et la plume de l'auteur sont toujours aussi agréables. De plus, un nouvel élément surprise fait son apparition à la fin du roman, élément qui m'a vraiment surprise... Affaire à suivre ??

     

     

    Malgré tout, quelques micro-détails m'ont un peu gênée dans ce tome... Tout d'abord, on ne voit quasiment pas Tanglewood et les autres sœurs Tanberry : cette ambiance formidable qui régnait dans les autres tomes m'a beaucoup manquée... 

     

    Ensuite, le père de Honey est détestable au possible ! J'avais envie de lui mettre des baffes ! Et je n'aime toujours pas Honey qui, malgré son désir de changer, reste à mes yeux une peste égoïste.

     

    En bref, un très bon tome qui conclut une série adorable et que je recommande vivement ! J'ai maintenant hâte de lire le dernier tome compagnon, intitulé Cœur Sucré.


    votre commentaire
  •  

     

    Depuis qu’elle a quitté sa famille humaine pour aller vivre parmi les elfes et étudier à l’académie de Foxfire, Sophie n’a pas manqué d’attirer tous les regards sur elle… et son enlèvement n’a rien arrangé ! Le monde elfique, pour qui le mot « crime » était jusque-là quasi inconnu, est en émoi et la révolte gronde…

    Pourtant, une découverte extraordinaire pourrait permettre de ramener le calme au sein des Cités perdues. Sophie tombe en effet nez à nez avec une alicorne, une créature fabuleuse que les elfes croyaient disparue, symbole pour eux d’un nouvel espoir. Mais la jeune Télépathe, chargée de s’occuper de l’animal, va vite déchanter : déjà bien éprouvée par la reprise des cours imminente et les messages toujours plus énigmatiques du Cygne Noir, elle se retrouve en plus contrainte de prendre un risque immense pour protéger l’un de ses proches d’une mort certaine…

     

     

    Tout d'abord, je tiens à adresser mille mercis à Livraddict et aux Editions Lumen pour ce partenariat, qui fut encore un coup de cœur !

    Attention ! Cette chronique peut contenir des spoilers du premier tome !! 

     

     

    C'est avec une grande joie que j'ai retrouvé l'univers créé par Shannon Messenger dans ce deuxième tome des Gardiens des Cités Perdues, mais aussi avec une légère appréhension car je craignais qu'il ne soit pas à la hauteur du premier tome, que j'avais littéralement dévoré ! Sachez que ces craintes étaient infondées et que ce deuxième tome est tout à fait à la hauteur du premier ! Il est aussi passionnant et c'est toujours un véritable page-turner : pour ma part, je n'ai pas vu défiler les 567 pages !

     

    Ce deuxième tome est plus sombre que le premier et certains endroits sont terrifiants (Exil me donne des frissons ! Brrrr...). D'autre part, le mystère entraperçu dans le premier tome s'épaissit. Certes, on obtient ici des réponses à certaines questions que l'on se posait, mais de nouvelles interrogations prennent aussitôt leur place ! En ce qui me concerne, je suis intriguée au plus haut point par le Cygne Noir : qui ? Comment ? Pourquoi ? A quelles fins ? Autant de questions qui devront attendre le prochain tome...

     

    A propos des personnages, l'impression ressentie dans le premier tome se confirme : ils sont toujours aussi attachants !! Alors, si dans le premier tome, le binôme de Sophie était Dex, cette fois elle se retrouve une bonne partie du roman avec Keefe que l'on apprend à découvrir et à apprécier. J'ai aimé le fait que ce ne soit pas toujours les mêmes personnages auxquels on s'intéresse mais bien tous, qu'ils soient principaux ou secondaires. Et que dire de mon personnage chouchou de ce tome : Silveny l'alicorne au crottin pailleté ! So cute !!

     

    La plume de l'auteur est toujours aussi agréable et pleine d'humour et, encore une fois, chapeau pour l'excellente traduction !

     

     

    Mais où est le tome 3 ??

     

    En bref, un nouveau coup de cœur pour ce deuxième tome et j'ai vraiment hâte de lire la suite !!


    2 commentaires
  •  

     

    Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à voix haute. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’Histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde. Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ? 

     

     

    Je vous préviens de suite : ce livre est une vraie merveille !! Je n'avais pas retrouvé pareilles sensations depuis Harry Potter !

     

     

    J'ai eu un énorme coup de cœur pour ce roman, que j'avais déjà repéré lors de sa sortie en VO. Puis, j'ai eu la chance de remporter le tome 2 lors des partenariats Livraddict dont je me suis dit qu'il faudrait peut-être que je lise le tome 1 avant ! Et grand bien m'en a pris ! Je suis tombée sous le charme de l'univers créé par Shannon Messenger, un nom à retenir ! Elle a réussi à créer un univers magique (dans tous les sens du terme), et original, à la hauteur du phénomène Harry Potter, à mon humble avis ! Et, qui plus est, elle a réussi ce tour de force de placer son action dans une école de magie sans tomber dans le piège du JK Rowling-like. Pour ma part, je faisais sans cesse dans ma tête des rapprochements avec Harry Potter sans pour autant me dire "JK Rowling a fait mieux..." On sent clairement les influences Potter mais Shannon Messenger a réussi à mettre en place son propre univers.

     

    L'histoire est palpitante et pleine de suspense, un véritable page-turner tant on a envie de savoir ce qu'il va se passer ensuite ! Les chapitres sont courts, ce qui ajoute encore plus de rythme à l'histoire, qui n'en manque déjà pas à la base. Au fur et à mesure de la lecture, le mystère s'épaissit et on comprend que l'on aura pas toutes les réponses dans ce tome... L'écriture est fluide, agréable, et on notera l'excellente traduction qui ajoute au plaisir de la lecture.

     

    Les personnages, quant à eux, sont tous extraordinaires ! Ils sont attachants, fouillés, remplis de nuances, qu'ils soient principaux ou secondaires. On veut en savoir plus sur chacun d'eux et, pour couronner le tout, ils sont crédibles !! Sophie est une jeune fille un peu paumée qui entend les pensées des gens et qui passe le bac à 12 ans. Elle découvre un jour qu'elle fait partie d'un tout autre monde et l'aventure commence ! Sophie n'est pas un personnage parfait : elle a ses failles, elle n'est pas douée en tout, parfois un peu naïve, mais c'est ça qui la rend très attachante ! J'ai aimé tous les personnages, même ceux qui peuvent paraître "méchants".

     

     

    Euh... Rien ? ;-)

     

    En bref, une histoire captivante, qui m'a emportée dans un tourbillon de magie et j'ai hâte de découvrir la suite !! Énorme coup de cœur !


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique