• Titre VF : Witch Song, tome 1

    Titre VO : Witch Song, book 1

    Auteur : Amber Argyle

    Date de sortie : 2014

    Editions : Lumen

    Pages : 457

     

     

    La chasse aux sorcières est ouverte !

    Dans les profondeurs de la forêt, à l'abri de la haine des habitants du village voisin, Brusenna mène une existence paisible aux côtés de sa mère. Elle sait simplement qu'elle est une sorcière, une des gardienne de la nature qui contrôlent les éléments par leur force de leur chant. Quand, un matin, sa mère l'abandonne pour aller combattre un ennemi dont elle ignore tout, le monde de Brusenna bascule.

    Jeune et sans expérience, elle se retrouve seule dans un pays ravagé par la sécheresse, où se lève le vent de la guerre. Les chasseurs ne tardent pas à la débusquer, car elle est désormais la dernière. La dernière des sorcières. Avec une seule mission : survivre. Et un seul allié, le Protecteur chargé de l'amener à bon port.

    La dernière des sorcières parviendra-t-elle à empêcher leur chant de s'éteindre ? Sous la plume ensorcelante d'Amber Argyle, suivez Brusenna sur les routes d'un monde menacé, dans une quête où ses choix peuvent sauver ou condamner les Hommes !

     

     

     

    En premier lieu, je tiens à féliciter les Editions Lumen pour leur formidable travail éditorial ! Cette couverture au toucher velouté est absolument magnifique, et c'est une des raisons qui m'ont poussées à me pencher sur ce titre, en plus de son résumé alléchant.

     

    Dans le premier tome de cette trilogie, nous suivons une jeune fille du nom de Brusenna : sorcière, elle vit dans un coin reculé avec sa mère et évite à tout prix de se faire remarquer car les sorcières sont perçues comme responsables de tous les maux de la Terre par les villageois. Un jour, alors qu'elle est obligée de se rendre au village, Brusenna est prise en grippe par les villageois. Heureusement, une inconnue, elle aussi sorcière, vient à son secours et demande à rencontrer sa mère... C'est le début de l'aventure pour Senna.

     

    J'ai adoré l'univers mis en place par l'auteur : toute la société des sorcières, le système de magie à base de graines, et les enchantements qui sont chantés, j'ai trouvé cela très original. L'intrigue est des plus classiques mais elle fait son job et nous tient en haleine pendant les 450 pages de ce premier tome, qui ne connaît aucun temps mort. Au niveau des personnages, j'ai bien aimé Brusenna et son évolution tout au long du roman. Ce n'est pas une sorcière toute-puissante du jour au lendemain : elle s'entraîne pendant plus d'un an pour arriver à un tel niveau (même si tout son entraînement a été zappé par l'auteur... Dommage...). Les autres sorcières m'ont bien plu aussi, mais j'ai eu du mal à accrocher au personnage de Joshen : j'ai trouvé qu'il en faisait trop et qu'il était plus possessif que protecteur... Enfin, la plume de l'auteur est fluide, poétique, envoûtante et parvient à nous charmer sans aucune difficulté.

     

    La seule chose qui m'empêche d'attribuer à ce roman le grade de coup de cœur, c'est qu'il s'y passe beaucoup trop de choses !! Je sais, ça paraît paradoxal : on se plaint plus souvent de n'avoir pas assez d'action que d'en avoir trop, mais là on dirait vraiment que ça ne va plus en finir et l'on se demande bien comment Senna parvient à ne pas s'écrouler à chaque nouvel imprévu !! Je pense qu'avec une centaine de pages en moins, l'action serait devenue moins lassante. Autre petit détail qui m'a agacée : le duel contre la grande méchante ! On se dit tout ça pour ça ? C'était un peu pitoyable, je dois bien l'avouer...

     

    En bref, un excellent roman dont le seul défaut est son trop plein d'action. J'ai néanmoins hâte de découvrir la suite de la saga !

     

     


    7 commentaires
  • Titre VF : Animal Tatoo, tome 1 : Les quatre élus

    Titre VO : Spirit Animals, book 1 : Wild Born

    Auteur : Brandon Mull

    Date de sortie : 2014

    Editions : Bayard Jeunesse

    Pages : 324

     

     

    Dans le monde d’Erdas, lors d’une cérémonie célébrée pour leur onzième anniversaire, quatre enfants font apparaître leur animal totem, réincarnation de l’animal mythique de leur pays.

    Conor, fils de berger, invoque Briggan, le loup aux yeux violets ; Abéké, fille d’un chef africain, la panthère Uraza ; Meilin, fille du grand général Chin, le panda Jhi ; enfin, Rollan, orphelin et vagabond, invoque Essix le faucon femelle.

    Les voilà unis par un même destin : affronter une force obscure surgie du passé qui vient de se réveiller, avec, à sa tête, une créature au nom évocateur : le Dévoreur. Avec l’aide des membres de la corporation des Capes-Vertes, sortes de chamans, les quatre élus vont apprendre à évaluer leurs nouvelles aptitudes et communiquer avec leur animal afin de combattre les ennemis qui veulent détruire leur monde.

     

     

    Tout d'abord, je tiens à remercier Babelio et les Editions Bayard Jeunesse pour m'avoir permis de découvrir le premier tome de cette nouvelle saga qui en comptera sept.

     

    J'avoue que j'avais un peu d'appréhension en commençant ma lecture, car je ne suis pas particulièrement fan de l'écriture de Brandon Mull, que je trouve plate, fade et sans surprise. Je renouvelle hélas cet avis dans ce roman... Cette écriture, mais quel ennui !! Heureusement que le scénario rattrape le tout et que chaque tome est écrit par un auteur différent ! Nous retrouverons en effet aux commandes des prochains tomes Maggie Stiefvater, Shannon Hale ou encore Marie Lu.

     

    Pour en revenir à ce premier tome, j'ai adoré découvrir le monde et l'univers mis en place par l'auteur. Cette coutume qu'à onze ans, chaque enfant boit une gorgée de Nectar pour découvrir s'il a ou non un animal totem est très intéressante et il y a beaucoup à exploiter. Les différences de cultures et d'origines de nos quatre protagonistes ne sont pas mises de côté et l'on assiste à quelques escarmouches à ce sujet. Comme ce n'est que le premier tome, l'intrigue se met seulement en place, mais étant donné qu'il s'agit d'un roman très orienté jeunesse, cela va tout de même assez vite afin de ne pas ennuyer le jeune lecteur. L'action ne manque pas et les pages se tournent à toute vitesse. D'où, logiquement, un manque de développement de certains aspects...

     

    Au niveau des personnages, ils sont tous différents et ont chacun leur caractère. J'ai beaucoup aimé Abéké et Connor; un peu moins Rollan et j'ai détesté Meilin : son arrogance, sa supériorité, pensant que son animal totem est inutile et encombrant... Elle n'essaye pas de se lier d'amitié avec les trois autres et dénigre en permanence son panda. J'espère qu'elle va évoluer dans les prochains tomes ! Les Capes-Vertes sont également un ordre étonnant, ils ont l'air de cacher bien des secrets... En fait, les personnages que j'ai préférés sont les animaux totem et j'ai hâte d'en savoir plus sur eux !

     

    Alors, bien sûr, c'est très jeunesse, tout se passe à une vitesse effarante et certains points ne sont pas crédibles (Meilin qui, à onze ans, est meilleure au combat que tous les maîtres de son pays réunis ? Mouais...). L'écriture de Brandon Mull, décidément, je n'adhère pas, mais je pense quand même lire la suite car je suis intriguée...


    votre commentaire
  • Titre VF : Legend, tome 1

    Titre VO : Legend, book 1

    Auteur : Marie Lu

    Date de sortie : 2012

    Editions : Castelmore

    Pages : 285

     

     

    June est un prodige. À quinze ans, elle fait partie de l'élite de son pays. Brillante et patriote, son avenir est assuré dans les hauts rangs de l'armée. Day est le criminel le plus recherché du territoire. Originaire des quartiers pauvres, il sévit depuis des années sans que les autorités parviennent à l'arrêter. Issus de deux mondes complètement opposés, June et Day n'ont aucune raison de se rencontrer... jusqu'au jour où le frère de June est assassiné. Persuadée que Day est responsable de ce crime, June va le traquer... Mais est-elle prête à découvrir la vérité ?

     

     

     

    Voilà des mois et des mois que j'entends parler de cette saga, tant sur les blogs que chez les Booktubeurs francophones et anglophones. J'ai ce roman sur mon Kindle depuis une opération spéciale qui m'avait permis de l'acquérir à 0,99€. Depuis, il dormait là, attendant d'être lu. C'est désormais chose faite, et honnêtement, je me mettrais bien des baffes pour n'avoir pas lu cette pépite plus tôt !!

     

    Alors, oui, cela ressemble à bon nombre de dystopies : un gouvernement totalitaire et oppressant, des riches très riches et des pauvres très pauvres, une héroïne d'une caste, un héros de l'autre caste et une rencontre. Tout cela est très classique. Mais l'auteur a réussi à créer un véritable univers, très riche, très cohérent autour de ses personnages. D'ailleurs, puisque l'on parle des personnages, j'ai beaucoup aimé nos deux héros. June est une fille intelligente, douée, qui se met à traquer Day, persuadée qu'il est responsable du meurtre de son frère. Day est un rebelle qui passe son temps à saper les fondements de la République. Garçon agile, rapide et intelligent issu des quartiers pauvres, son caractère m'a bien plu. J'ai également adoré Tess, petite orpheline que Day a pris sous son aile. D'autres personnages gravitent autour de ceux-là, dont certains que j'ai adoré détester.

     

    L'intrigue est passionnante et le fait d'alterner entre les points de vue de June et de Day permet de rester en permanence dans l'action. Il se passe toujours quelque chose, et il ne se passe pas un chapitre sans qu'il y ait un nouveau rebondissement ou une nouvelle révélation. Personnellement, je n'ai pas vu venir bon nombre de ces révélations et la fin ne m'a donné qu'une envie : lire la suite de toute urgence !!

     


    votre commentaire
  • Titre VF : Merlin, tome 3 : L'épreuve du feu

    Titre VO : Merlin, book 3 : The fires of Merlin

    Auteur : T.A. Barron

    Date de sortie : 2013

    Editions : Nathan

    Pages : 279

     

     

    Un terrible danger menace la terre enchantée de Fincayra : Valdearg, le dernier dragon empereur, vient de s'éveiller d'un long sommeil. D'après une prophétie, Merlin est le seul qui puisse le combattre. Mais un sortilège le prive de ses pouvoirs ! Sans eux, comment affronter les flammes du dragon ?

     

     

     

    !! Attention !! Peut contenir des spoilers des tomes précédents !!

     

    J'ai été ravie de retrouver Merlin dans le troisième tome de ses aventures. Et je rejoins l'avis quasi général : cette saga va vraiment en s'améliorant ! J'avais déjà adoré les deux premiers tomes, celui-ci est encore meilleur !

     

    On retrouve donc Merlin, qui s'entraîne à devenir un meilleur enchanteur. Il est accompagné comme toujours de Rhia, mais aussi de sa mère et du barde Cairpré. Mais la vie paisible qu'il menait jusque là vole en éclat lorsqu'il apprend que le dernier dragon empereur s'est réveillé et qu'il en veut à sa vie ! Pire encore : selon une prophétie, Merlin est le seul à être de taille à l'affronter ! Mais ce combat ne sera pas de tout repos car un maléfice prive Merlin de ses pouvoirs !

     

    J'ai eu beaucoup de plaisir à retrouver tous les personnages. Merlin devient de plus en plus mature, il n'est plus du tout comme dans le premier tome, il comprend que devenir enchanteur n'est pas une tâche aisée et aborde la métamorphose. On retrouve également d'autres personnages comme Urnalda la reine des nains et la sorcière Domnu. Dommage que Rhia ne soit pas plus présente dans ce tome, mais elle est avantageusement remplacée par Hallia et Erémon qui font partie d'un peuple tout à fait particulier, que j'ai adoré découvrir mais que je ne nommerai pas pour ne pas spoiler celles et ceux qui n'ont pas lu ce tome... La présence des dragons ajoute encore un intérêt au récit.

     

    Ce tome a été un véritable page-turner pour moi, tant j'étais plongée dans les péripéties de Merlin et de ses amis, à me demander quel retournement de situation allait bien pouvoir leur tomber sur le coin de l'oreille ! Et l'auteur a parfaitement su me mener par le bout du nez car je n'ai absolument rien vu venir au niveau de l'intrigue ! La fin est magistrale et ne donne qu'une envie : lire la suite !!

     

      


    votre commentaire
  • Titre VF : Coraline

    Titre VO : Coraline

    Auteur : Neil Gaiman

    Date de sortie : 2009

    Editions : Albin Michel (Wiz)

    Pages : 152

     

     

    Coraline vient de déménager et découvre son environnement, une étrange maison qu'elle et ses parents partagent avec des voisins peu communs : deux anciennes actrices et un vieux toqué éleveur de souris savantes. "Je suis une exploratrice !", clame Coraline. Gare pourtant : derrière la porte condamnée, un monde magique et effrayant l'attend.

     

     

    Voici ma première incursion dans le monde de Neil Gaiman... Et ce n'est pas une réussite ! J'avais pourtant adoré le film d'animation qui a été tiré de ce roman, avec une ambiance très Burtonienne. Mais je n'ai pas retrouvé la magie du long-métrage dans le roman éponyme...

     

    Tout d'abord, mon édition comportait de multiples coquilles et je déteste ça ! Ça gâche ma lecture ! Sinon, j'ai trouvé que l'histoire partait un peu dans tous les sens et qu'elle manquait parfois de cohérence. Je n'ai rien à redire sur les personnages : ils sont tous diablement originaux et bien pensés ! J'ai une affection toute particulière pour le chat. Mais j'ai trouvé Coraline bien trop adulte pour son âge : elle reste toute seule dans sa maison pendant plusieurs jours alors qu'elle est censée avoir à peine une dizaine d'années ! Malgré cela, l'univers est très bien pensé et l'écriture de Neil Gaiman est agréable.

     

    C'est très clairement une lecture réservée aux plus jeunes et, pour une fois, j'ai préféré le film au livre. J'ai un autre Gaiman dans ma PAL (L'Etrange vie de Nobody Owens) qui, j'espère, me plaira plus.

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Tally aura bientôt 16 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle s'apprête à subir l'opération chirurgicale de passage pour quitter le monde des Uglies et intégrer la caste des Pretties. Dans ce futur paradis promis par les Autorités, Tally n'aura plus qu'une préoccupation, s'amuser... Mais la veille de son anniversaire, Tally se fait une nouvelle amie qui l'entraîne dans le monde des rebelles. Là-bas, elle découvre que la beauté parfaite et le bonheur absolu cachent plus qu'un secret d'État : une manipulation. Que va-t-elle choisir? Devenir rebelle et rester laide à vie, ou succomber à la perfection?

     

     

    Cela faisait quelques temps que j'hésitais à me lancer dans cette saga, puis finalement j'ai sauté le pas et je ne le regrette pas, bien au contraire ! Ce livre est presque un coup de cœur, et je pense que je ne vais pas tarder à me procurer les 4 tomes suivants afin de pouvoir poursuivre et terminer la saga.

     

    Nous suivons ici les aventures de Tally, jeune Ugly qui va bientôt avoir 16 ans. Cet anniversaire est très spécial dans ce monde futuriste, puisqu'il marque le passage du stade d'Ugly à celui de Pretty. Les Pretties sont tous des êtres absolument magnifiques, parfaits en tous points, jusque dans la symétrie de leur visage. Ils passent leur temps à s'amuser et à faire la fête. Tally attend ce jour avec une grande impatience, jusqu'à sa rencontre avec Shay, une jeune Ugly qui doit subir l'Opération le même jour que Tally. Mais des secrets vont être révélés : que se cache-t-il derrière la perfection des Pretties ? Tally va devoir choisir son camp...

     

    J'ai été transportée par ce récit. Ce monde futuriste est très étonnant : j'aurais bien voulu me balader en planche ! L'idée que toute la population soit formatée selon un mode de pensée unique fait froid dans le dos, et malheureusement, on peut imaginer sans peine que cela arrive d'ici quelques décennies dans le monde réel... Tally est un personnage très attachant, avec ses certitudes et ses doutes, Shay et David sont eux aussi des personnages très intéressants. La superficialité des Pretties est déconcertante, et il est très drôle de voir comment notre époque actuelle est vue par ces jeunes du futur. Néanmoins, j'aurais aimé que l'auteur explique plus en profondeur le fonctionnement de la Fumée. La fin, bien qu'un peu rapide,  est un véritable cliffhanger et j'ai hâte de savoir dans quelles aventures nos héros vont réussir à se fourrer !


    votre commentaire
  •  

     

    Pyrgus est le fils de l'empereur du Royaume des fées de la lumière. Poursuivi par Silas Sulfurique qui veut l'offrir comme sacrifice humain à Beleth, le démon des fées de la nuit, Pyrgus se retrouve perdu dans le monde de Henry, un jeune garçon perturbé par la séparation de ses parents...

     

     

    Henry est un jeune garçon qui a une vie ordinaire... Jusqu'au jour où il apprend la séparation de ses parents et où il découvre un elfe dans le jardin du vieil homme chez qui il travaille ! S'ensuit alors une grande épopée, entre le monde des humains et celui des elfes, ce dernier étant en proie à une menace de guerre imminente...

     

    Mon avis est très mitigé, voire même négatif, concernant ce roman. D'un côté, il est intéressant, la plume est fluide et il se lit très vite. Les personnages sont intéressants, tant Mr Fogarty, qu'Henry ou Pyrgus ou encore l'Empereur Pourpre et Beleth. Maintenant, j'ai plusieurs reproches à faire à ce livre : j'ai trouvé l'intrigue à la fois brouillonne et facile. Brouillonne parce que l'on passe d'un sujet à l'autre comme on passe du coq à l'âne, et facile car on comprend très vite toutes les ficelles de l'intrigue. Ensuite, les chapitres sont beaucoup trop courts !! Entre deux et cinq pages ! On n'a pas le temps de s'atteler à une partie de l'histoire que l'on est déjà catapulté sur autre chose ! J'ai trouvé ça dommage. Enfin, la fin est beaucoup trop rapide ! Tout se passe sur quelques chapitres alors que la mise en place a été très longue !

     

    En bref, une déception pour moi et je ne lirai pas la suite.

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Jason aurait pu être un garçon comme les autres mais il se retrouve accidentellement projeté à Lyrian, un empire soumis au règne cruel du sorcier Maldor. Il comprend très vite, que la seule façon de rentrer chez lui est de renverser ce terrible despote grâce à un mot magique. Le voilà désormais face à son incroyable destin : être le héros qui devra sauver ce monde en péril !

     

     

    C'est avec ce premier tome d'une trilogie que je découvre l'auteur du fameux Fablehaven, et je dois dire que mon avis est plutôt mitigé. Pour tout vous avouer, je ne vais même pas continuer cette série...

     

    Pourtant, à la lecture du résumé, ce roman avait tout pour me plaire : un monde fantastique à explorer, un méchant à tuer, de la magie... Mais mon enthousiasme est vite retombé au fur et à mesure des chapitres. Nous découvrons l'histoire de Jason, 13 ans, un garçon ordinaire qui va atterrir dans ce nouveau monde en passant... par la gueule d'un hippopotame ! Je dois bien avouer que voilà une façon originale de passer d'un monde à l'autre ! J'ai trouvé l'intrigue très inégale, avec des passages lents et ennuyeux et d'autres où, au contraire, l'action se précipite, parfois trop d'ailleurs... J'ai bien aimé la fin, qui amorce bien le tome suivant. Mais les personnages ont leur route toute tracée, ce qui m'a énervée ! Un problème ? Hop ! On trouve tout de suite une solution, et qui fonctionne du premier coup en plus ! Mais où sont les embûches ??

     

    Les personnages, voilà le gros point faible de ce roman pour moi. Jason est fade, sans aucun relief, il va avec les événements sans se rebeller et sans se poser de questions. Et il est diablement responsable pour un gamin de 13 ans dont les seules préoccupations sont ses notes moyennes à l'école et le base-ball... J'ai préféré Rachel, qui l'accompagne, même si elle n'a pas été mise assez en valeur à mon goût... Point positif avec les détachables et les hommes-graines, personnages originaux et fascinants ! Maldor aurait mérité d'être plus exploité et Galloran est un excellent personnage.

     

    En bref, un roman qui se laisse lire mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable...

     


    1 commentaire
  • London Fashion, tome 1 : Journal stylé d'une accro de la mode | Catherine Kalengula

     

    London Fashion, tome 1 : Journal stylé d'une accro de la mode | Catherine Kalengula

     

    Je m'appelle Savannah et je suis certainement la fille la plus anglaise des frenchies ! Depuis que nous vivons à Londres, ma mère et moi, je n'ai plus qu'un objectif : devenir the styliste. La mode c'est ma passion. Alors je couds, je découds, je coupe et je strasse à la folie ! Et voilà que mes deux nouveaux meilleurs amis londoniens me poussent à participer à un grand concours de stylisme... Et si c'était le début d'une grande carrière ?

     

    London Fashion, tome 1 : Journal stylé d'une accro de la mode | Catherine Kalengula

     

    En général, les critiques sur Internet de ce roman sont plutôt positives... C'est pourquoi je vais aller totalement à l'encontre de ces avis en disant que je n'ai pas du tout aimé cette lecture !

     

    C'est l'histoire de Savannah, jeune française qui s'installe avec sa mère à Londres. La ville de la mode, pour une future styliste, voilà qui plaît à notre héroïne de 15 ans. Lorsqu'un concours de jeunes stylistes est organisé, ses deux meilleurs amis Liz et Aaron l'encouragent à participer...

     

    Tout d'abord, je n'ai pas été emballée par l'histoire. Je l'ai trouvée un peu fouillis, fourre-tout et j'avoue m'être ennuyée... J'avais hâte d'arriver à la fin, c'est vous dire ! L'écriture est fluide, mais c'est clairement orienté jeunesse, avec le vocabulaire qui va avec, vocabulaire que j'ai trouvé un peu trop vulgaire pour un roman destiné à de jeunes ados. Ensuite, je ne me suis pas du tout attachée aux personnages : toutes leurs réactions étaient un peu trop excessives à chaque fois !

     

    Néanmoins, le livre aborde des sujets plus adultes, comme la discrimination, l'homosexualité, le monde cruel et sans vergogne de la mode.

     

    Bref, une déception pour moi, qui me suis beaucoup ennuyée pendant ma lecture, même si la plume de l'auteur est agréable.

     

    London Fashion, tome 1 : Journal stylé d'une accro de la mode | Catherine Kalengula


    votre commentaire
  • Les Filles au Chocolat, tome 4 : Coeur Coco | Cathy Cassidy

     

    Les Filles au Chocolat, tome 4 : Coeur Coco | Cathy Cassidy

     

    Coco est la plus jeune des sœurs Tanberry, mais elle a déjà un caractère bien à elle. Sa passion : la nature et les animaux. Et elle adore par-dessus tout ses cours d’équitation. 
    Ainsi, quand Coconut, son cheval préféré, est vendu, Coco enquête aussitôt sur son nouveau propriétaire. Malheureusement, ce qu’elle apprend ne la rassure pas du tout… Mais, entre sa grande sœur Honey qui est en pleine crise et Summer qui se remet tout juste de son trouble alimentaire, Coco ne peut compter sur le soutien de sa famille. Pourra-t-elle sauver Coconut toute seule ? Ou… avec l’aide d’un nouvel ami ?

     

    Les Filles au Chocolat, tome 4 : Coeur Coco | Cathy Cassidy

     

    J'ai été ravie de retrouver la famille Tanberry pour ce quatrième tome (cinquième si on compte le tome 3.5) de la saga Les Filles au Chocolat. J'ai, une fois de plus, adoré ma lecture, même si je dois avouer que je place ce tome-ci un peu en-deçà des autres...

     

    Les romans de Cathy Cassidy se lisent toujours avec autant de gourmandise et de facilité. Néanmoins, cette fois, j'ai moins adhéré au caractère du personnage. Coco est la plus jeune de la famille, elle n'a que douze ans et forcément, ça se ressent dans l'histoire. Elle se plaint de n'être jamais prise au sérieux par personne, mais en même temps, elle se comporte bel et bien comme une enfant de douze ans. L'histoire et toujours aussi sympathique et s'articule autour des animaux, des poneys essentiellement. J'aurais bien aimé avoir Coconut auprès de moi ! ^_^ La famille Tanberry est bien présente, avec la chocolaterie qui prend de l'essor et Honey qui est toujours un personnage auquel je n'accroche pas du tout... Je me demande bien comment je vais appréhender le dernier tome qui est centré sur elle... Stevie est également un personnage intéressant et Seddon est détestable au possible ! Pour ma part, je n'avais pas fait certains liens qui ont été une surprise pour moi ! Et c'est tant mieux !

     

    Bref, une très bonne lecture que j'ai dévorée, mais un tome qui reste un peu en-dessous des autres pour moi... J'ai tout de même hâte de lire le dernier tome de la saga, même s'il concerne Honey, que je n'aime pas du tout... Qui sait ? Ce dernier tome me fera peut-être changer d'avis ! Dans tous les cas, je serai triste de terminer cette saga qui est juste un concentré de cuteness

     

    Les Filles au Chocolat, tome 4 : Coeur Coco | Cathy Cassidy


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique