•  

     

    Shay Fletcher est le petit ami de Cherry. Musicien hors pair, il est ravi lorsqu'un agent artistique le repère et lui propose un contrat. Mais comment convaincre son père de le signer, lui pour qui la reprise de l'entreprise familiale compte plus que tout, et qui n'accorde que mépris à sa passion pour la musique ? Voilà qu'en plus Honey, son ex-petite amie, la demi-sœur de Cherry, a soudain besoin de son aide. Comment la secourir sans risquer de susciter la jalousie de Cherry ? Entre rêve déçu et déception amoureuse, la vie de Shay devient soudain très compliquée...

     

     

    Ce tome intermédiaire très court (100 pages) nous propose le point de vue du personnage masculin essentiel de la série : Shay. Petit ami de Honey, puis de Cherry, sa passion est la musique. Un été, il se fait remarquer par un chercheur de talents, qui lui propose de le signer dans une grande maison de disques. Mais son père s'y oppose farouchement, et de façon violente. Les affaires de Shay ne s'arrangent pas lorsque Honey revient se mêler de sa vie...

     

    Ce tome est très rapide à lire et l'écriture de Cathy Cassidy est toujours aussi légère et agréable. Le changement de point de vue, passant des soeurs Tanberry à Shay, est le bienvenu et donne une touche d'originalité à la série. Le thème de ce tome est la liberté de faire ses choix, chose que le père de Shay a bien du mal à saisir... Je n'ai pas aimé cette figure paternelle autoritaire, violente, qui façonne la vie de ses fils selon sa vision des choses. La mère de Shay est un personnage très effacé et distant, qui n'exprime que très rarement ses opinions. On retrouve également avec plaisir la famille Tanberry-Costello. Je n'aime toujours pas Honey, c'est indéniable !! Un mot sur la couverture, qui garde son côté "à croquer" tout en ayant adopté un look plus "masculin" pour ce tome.

     

    En bref, un épisode bonus qui reste cohérent dans la saga, et le tome 4 consacré à Coco sera, je l'espère, à la hauteur des autres opus.


    1 commentaire
  •  

     

    En chassant l'esprit maléfique Rhita Gawr du trône de Fincayra, le jeune Emrys, qui a pris le nom de Merlin, a ramené l'espoir sur l'île enchantée. Mais Fincayra vit toujours sous la menace – et la première victime n'est autre que la mère de Merlin. L'adolescent n'a pas le choix : s'il veut la sauver, il doit maîtriser chacun des Sept Chants de Magie… et pour cela, affronter un ogre dont le moindre regard peut le tuer.

     

     

     

    Attention !! Spoilers du tome 1 !!

     

    C'est avec plaisir que j'ai retrouvé Merlin dans ce deuxième tome de la saga, d'autant plus que je l'ai trouvé encore plus réussi que le premier, ce qui lui donne le rang de coup de coeur !

     

    Merlin a sauvé le monde de Fincarya, mais la menace de Rhita Gawr plane toujours au-dessus de la tête de ses habitants... Une mission est confiée à notre jeune héros par le Grand Conseil réuni à Stonehenge : redonner vie aux terres dévastées par le grand méchant à l'aide de la Harpe Fleurie. S'il s'acquitte de sa mission dans un premier temps, Merlin se met à dévier de sa tâche afin de retrouver sa mère... qui sera la première victime de la colère de Rhita Gawr. Pour la sauver, Merlin a un mois pour maîtriser les sept Chants de Magie...

     

    Le scénario de ce second opus est tout à fait passionnant !! La quête de Merlin est très bien racontée et l'on brûle de connaître la suite !! Et une révélation finale que je n'avais pas vue venir, toujours un bonheur !! D'autre part, je me suis régalée à trouver les références à la légende arthurienne que l'auteur commence à disséminer dans ce tome : on dit à Merlin qu'il servira de mentor à un grand roi, ou encore ce passage dans lequel notre héros entre en possession d'une certaine épée... Egalement une référence au Disney Merlin L'Enchanteur avec une métamorphose en animal...

     

    Les personnages sont toujours aussi attachants : Merlin évolue bien, même s'il a encore des moments tête-à-claques, on retrouve ses amis Rhia et Shim, et d'autres personnages  et créatures secondaires tous plus réussis les uns que les autres. Mention particulière à Bumblewy, le bouffon qui ne fait rire personne, et son tricorne à grelots !!

     

    Une suite en aucun cas décevante, qui me donne encore plus envie de poursuivre, ce qui sera chose faite avec le tome 3 très prochainement !!

     


    votre commentaire
  •  

     

    Il a 15 ans et s'appelle Christopher Boone. Il excelle en mathématiques et adore Sherlock Holmes. Il aime les diagrammes, les listes, la vérité. Il ne supporte pas qu'on le touche. Pour lui, 4 voitures rouges à la file sont synonymes de Bonne Journée; 3 voitures rouges : d'une Assez Bonne Journée ; 5 voitures rouges : d'une Super Bonne Journée. Il est autiste et porte en lui une part de génie. Quand un jour, Christophe apprend que Wellington, le caniche de sa voisine, a été assassiné, il décide de mener l'enquête qui va lui permettre d'arracher au passé l'énigme de sa propre histoire. Et de nous la raconter...

     

     

     

    Je ne m'attendais vraiment pas à cette lecture, et ce fut pourtant un véritable coup de coeur ! Pourtant, beaucoup d'avis sur la blogosphère sont mitigés...

     

    Christopher, jeune autiste de 15 ans, écrit ce livre afin de raconter l'enquête qu'il mène pour retrouver l'assassin de Wellington, le chien d'une de ses voisines. Alors, posons le cadre tout de suite : l'enquête ne sert que de prétexte à la description de la vie quotidienne de Christopher. Ne cherchez pas ici un roman policier !

     

    L'auteur aborde avec un talent remarquable le thème de l'autisme, nous décrivant toutes les manies qui font de Christopher ce qu'il est : un génie des maths, qui n'aime pas le marron et le jaune, et qui compte les voitures d'une certaine couleur pour savoir si sa journée sera bonne ou mauvaise. Sur les conseils d'une de ses professeurs, il écrit ce livre pour raconter son enquête. C'est donc à travers ses yeux et son mode de pensée que l'on découvre son univers, avec tous les éléments que cela comporte : Christopher passe d'un sujet à l'autre, mais toujours avec son objectif principal en filigrane. Un univers logique, avec néanmoins des tics et manies pas si éloignés des nôtres. De nombreux dessins et croquis illustrent le livre, comme ils illustrent la pensée de l'auteur.

     

    J'avoue tout de même avoir survolé les raisonnements mathématiques de Christopher, parce que je suis une vraie buse en maths et que je n'ai absolument rien compris !! Le héros est attachant, ses parents également, faisant preuve de courage et de dévotion envers leur fils.

     

    En bref, une lecture qui m'a marquée et qui ne laissera personne indifférent !

     

     

     

     


    5 commentaires
  •  

     

    L'Empereur Noir, Amecareth, a levé ses armées monstrueuses pour envahir les royaumes du continent d'Enkidiev. Bientôt, la terre de Shola subit les attaques féroces des sinistres dragons et des impitoyables hommes-insectes. Pourquoi les troupes d'Amecareth reviennent-elles sur le continent après des siècles de paix, mettant à feu et à sang le royaume glacé de Shola ? Les sept Chevaliers d'Émeraude - six hommes et une femme - sont les seuls à pouvoir percer ce mystère, inverser le destin et repousser les forces du Mal. Ils devront pour cela accomplir l'étrange prophétie qui lie Kira, une petite fille de deux ans, au sort du monde.

     

     

    Voilà une série dont j'entendais beacoup parler, mais dans laquelle je ne m'étais encore jamais plongée. C'est désormais chose faite, et je ressors peu convaincue de ma lecture...

     

    Ce premier tome (la saga en compte 12 au total) est une gigantesque introduction. Ne cherchez pas d'action, il n'y en a pas ! Nos amis les Chevaliers passent leur temps à parcourir les différents royaumes d'Enkidiev pour les prévenir d'un danger imminent... Alors oui, c'est un bon prétexte pour découvrir lesdits royaumes, mais à part une géolocalisation et l'énumération des capacités des différents peuples, on n'apprend pas grand chose... Ce tome plante le décor, mais c'est lonnnng !!!

     

    Pour ce qui est des personnages, je n'ai trouvé d'intérêt que dans le personnage de Kira et celui du Magicien de Cristal. Les Chevaliers sont tous parfaits, chacun dans leur domaine, avec leurs pouvoirs magiques phénoménaux... Le pire pour moi a été le Chevalier Wellan : blond, fort, musclé, intelligent, puissant, sage, majestueux, a toujours raison sur tout... Autant de qualificatifs utilisés par l'auteur pour nous décrire avec moult détails le chef des Chevaliers. Il est tellement au centre de l'histoire qu'il relègue les autres Chevaliers au second plan, et je trouve ça dommage car Santo, Chloé ou encore Falcon auraient mérité d'être mieux mis en avant. 

     

    En bref, la seule chose qui fait que je vais (peut-être...) lire la suite est le personnage de Kira que je voudrais voir évoluer...

     

     


    2 commentaires
  •  

     

    Mystic Falls, 1864. Stefan Salvatore vit avec son père, qui arrange son mariage avec une jeune fille de bonne famille, Rosalyn. Malgré son sens des convenances et des traditions, Stefan a du mal à se résigner totalement à cette union qu’il ne désire pas. C’est alors qu’arrive Katherine, que le père de Stefan recueille après que la jeune fille a perdu toute sa famille dans un terrible accident. Stefan tombe aussitôt sous le charme de cette mystérieuse personne. Un charme qui va s’exercer également sur Damon, le frère de Stefan, de retour du front. Un triangle amoureux d’une dangereuse sensualité commence alors à se dessiner… Mais bientôt des événements sanglants se succèdent dans la région. On soupçonne la présence de vampires. Lorsque sa fiancée est retrouvée morte dans des conditions atroces, les soupçons de Stefan grandissent.

     

     

    Au secours... Ce livre m'a été prêté par une collègue et amie, je me suis dit que j'allais lui laisser une chance malgré tous les a priori que j'ai envers la bit-lit... Quel ennui, mes aïeux !!

     

    Je précise que je n'ai jamais vu un seul épisode de la série se rapportant à cette saga, ni même un seul tome du Journal d'un Vampire du même auteur. Cela a-t-il influencé mon avis ? Bonne question...

     

    Toujours est-il que je n'ai pas, mais alors pas du tout, accroché à ce premier (et dernier, pour moi) tome. J'ai trouvé l'histoire fade, sans intérêt, plate et niaise au possible ! Et que dire des personnages ? Le père borné, Damon agaçant au possible, Stefan la girouette qui change d'avis comme de chemise et Katherine dont on devine le rôle dès son apparition. La romance est gnian-gnian et le côté "vampire" est cliché comme pas permis, ce qui ne m'a en aucun cas aidé à me réconcilier avec le genre ! 

     

    Bref, ce livre a été une vraie torture pour moi et je ne réitérerai pas l'expérience !


    2 commentaires
  • http://i82.servimg.com/u/f82/11/00/90/92/couv5710.jpg

     

    résumé2

     

    Le jeune Emrys ignore tout de son identité. Ses premiers souvenirs remontent à l’âge de sept ans, lorsqu’il s’est réveillé sur une plage…

    Une femme guérisseuse, Branwen, prétend être sa mère. Mais il refuse de la croire.

    Aujourd'hui adolescent, Emrys est déterminé à découvrir qui il est. D'autant qu'il s'est mis à développer des pouvoirs hors du commun, qu'il ne parvient pas à contrôler.

    Sa quête le mène sur la mystérieuse île de Fyncaria, peuplée de créatures aussi merveilleuses qu'inquiétantes.

     

    mon avis2

     

     

    Depuis la sortie de ce roman jeunesse, j'avais très envie de m'y plonger, notamment grâce à la magnifique couverture, mais également car j'aime beaucoup tout ce qui touche au personnage de Merlin, depuis ma découverte de la fabuleuse série de la BBC.

     

    L'auteur nous conte ici une partie de la vie de l'enchanteur inconnue jusqu'à présent : sa jeunesse. Le jeune Emrys ignore tout de sa vie jusqu'à ses sept ans et il est élevé par une femme qui prétend être sa mère mais le jeune homme est persuadé du contraire. Au fil des ans, les pouvoirs du jeune Emrys se développent jusqu'à un événement qui va à jamais changer le cours de sa vie et l'entraîner dans une quête pour retrouver ses racines. Mais pendant son voyage, il va découvrir beaucoup plus que cela...

     

    Ce roman fut un coup de coeur pour moi, et je vais sans hésiter poursuivre l'aventure aux côtés d'Emrys. L'histoire est passionnante, descriptive sans être ennuyeuse une seule seconde, les péripéties s'enchaînent et les révélations se font au compte-goutte, ce qui nous donne toujours envie d'aller plus loin, de voir ce qu'il se passe dans le chapitre suivant... Les personnages sont tous attachants : Emrys a une maturité épatante pour un garçon de treize ans, il a peur de ses pouvoirs et des dégâts qu'ils pourraient provoquer ; Rhia et Shim, les deux personnages qu'il rencontre au cours de son périple, vont se révéler être de précieux alliés...

     

    J'ai donc beaucoup apprécié cette lecture et c'est sans trop attendre que je vais me lancer dans le deuxième tome, puis dans tous les suivants, car c'est une série qui s'étale sur douze tomes. J'ai hâte de voir l'évolution des personnages, surtout celle d'Emrys !


    5 commentaires
  • http://i82.servimg.com/u/f82/11/00/90/92/couv7310.jpg

     

    résumé2

     

    Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

     

    mon avis2

     

    Je le dis tout de go, je suis loin de l'enthousiasme suscité par ce livre que j'ai pu constater chez la grande majorité des blogueurs. Je n'ai pas accroché plus que ça à ce roman.

     

    Alors, oui, la plume est sympathique et la lecture fluide. De ce côté-là, aucun souci. Les personnages sont attachants, on ne tombe pas dans le pathos excessif. L'humour est présent et m'a bien plu. Le fait que l'on ne cherche pas à éviter le sujet de la mort, mais qu'il soit bien présent tout au long du roman est également un point positif. Mais je n'ai ressenti absolument aucune émotion à la lecture de ce livre. Je suis passée complètement à côté, et je ne sais pas pourquoi...

     

    Déjà, des erreurs de traduction et des fautes d'orthographe ont gêné ma lecture. Moi qui suis une dragonne sur l'orthographe, le "bombonne" ne passe pas ! Je sais qu'il est admissible, mais que c'est vieux comme orthographe ! Bref, après cet aparté Bernard Pivot, revenons à ce que je n'ai pas aimé. Les différents rythmes du roman : des longueurs là où il aurait fallu passer rapidement, et en mode accéléré à d'autres moments. Je n'ai pas non plus aimé le personnage de Van Houten qui rajoute une sorte d'histoire parallèle et qui s'exprime par des propos abscons que j'ai eu du mal à saisir.

     

    Au final, une déception au vu des avis dithyrambiques que j'ai pu lire sur la toile.

     


    3 commentaires
  • http://i73.servimg.com/u/f73/11/00/90/92/fais-u10.jpg

     

    résumé2

     

    Impuissante face à la terrible disparition de sa jumelle Violette, Olivia suit ses parents à San Francisco pour prendre un nouveau départ. Là-bas, elle décide de customiser l’une des robes préférées de sa soeur chez une mystérieuse couturière, qui à partir de ce modèle en confectionne trois ! Trois robes dont chacune a le pouvoir d’exaucer un de ses voeux. Magique !

     

    Premier souhait : revoir sa soeur, bien sûr, qui lui manque tellement. Pourtant les retrouvailles tant attendues ne se passent pas tout à fait comme prévu... Il en va de même pour les autres voeux, dont la réalisation la laisse désemparée. L’amour, les secrets, la trahison et un passé brumeux resurgissent et Olivia se pose des questions : ne se tromperait-elle pas de rêves ? Elle découvre peu à peu que ce qui compte, c’est de savoir ce que l’on veut vraiment, et de le réaliser soi-même.

     

    SI VOUS POUVIEZ TOUT AVOIR, QUE DEMANDERIEZ-VOUS ?

     

    mon avis2

     

     

    Attention, coup de coeur !! Je me suis lancée dans ce roman jeunesse sans en attendre beaucoup et avec pas mal d'a priori et, au final, j'en ressors émerveillée !

     

    On suit ici la vie d'Olivia, qui a cessé il y a quelques mois, lors de la disparition tragique de sa soeur jumelle. Le ton au début du roman est vraiment triste. Olivia n'a plus le goût de rien, ses parents se plongent dans le travail pour oublier et ils déménagent tous trois à San Francisco, ville nouvelle pour Olivia qui a du mal à s'intégrer... Puis, ayant besoin d'une robe pour une soirée, elle rencontre une étrange couturière qui lui fait trois robes, chacune exauçant un voeu... A partir de là, le ton devient plus léger, alors qu'Olivia réapprend à vivre grâce à son premier voeu : le retour de sa soeur...

     

    J'ai apprécié tous les personnages. Olivia est un personnage principal très attachant, on vit avec elle, à travers ses peines, ses joies, son insécurité... Elle fait aussi preuve d'une maturité étonnante, à cause du drame qu'elle a vécu, et en conséquence ses décisions sont toujours mûrement réfléchies. Violette est presque le contraire de sa soeur, extravertie et sociable, pourtant elle va tout faire pour réapprendre à sa soeur à vivre. Les parents des jumelles sont également attachants : la mère qui se plonge dans le travail pour oublier, le père qui bricole à tout va... Les personnages secondaires sont tout aussi sympathiques : Calla, que l'on s'attend à détester mais que l'on ne peut s'empêcher d'apprécier, Soren le prince charmant et Miles le loufoque, sans compter Posey...

     

    Je me suis surprise à tourner les pages à une vitesse alarmante, délaissant complètement mes autres lectures, tellement j'avais hâte de connaître la suite des évènements ! L'auteur écrit d'une façon très fluide et très juste, le tout est poétique, magique et la fin m'a laissée avec le coeur serré, mais aussi avec l'envie de découvrir en toute hâte le deuxième tome. Un très beau roman, qui peut sembler simpliste au premier coup d'oeil, mais qui aborde des thèmes plus profonds comme le deuil, la famille ou le souvenir.

     

    Premier gros coup de coeur 2013 pour moi !

     


    3 commentaires
  • http://i14.servimg.com/u/f14/11/00/90/92/lainli10.jpg

     

    résumé2

     

    Eragon et sa dragonne, Saphira, sortent à peine de la victoire de Farthen Dûr contre les Urgals, qu’une nouvelle horde de monstres fait son apparition… Ajihad, le chef des Vardens, est tué. Nommée par le Conseil des Anciens, sa fille, Nasuada, prend la tête des rebelles. Eragon et Saphira lui prêtent allégeance avant d’entreprendre un long et périlleux voyage vers le royaume des elfes, à Ellesméra, où le garçon poursuit sa formation de dragonnier. Pendant ce temps, à Carvahall, Roran, son cousin, a engagé le combat contre les Ra’zacs...

     

    mon avis2

     

    L'Héritage - Tome 2 : L'Aîné - Christopher Paolini

     

    Cela faisait quelques temps que j'avais lu le premier tome de cette saga fantastique, alors j'avoue avoir été soulagée de voir un résumé des évènements précédents au début de ce deuxième tome !

     

    Et le verdict est que j'aime toujours autant ! Dans ce deuxième tome, on suit deux histoires en parallèle. Tout d'abord cette d'Eragon et de Saphira, qui se rendent chez les elfes afin que le jeune homme poursuive sa formation de Dragonnier. Cet apprentissage ne se fera pas sans douleur ni sans sacrifice. J'ai beaucoup aimé cette partie, notamment dans le royaume des elfes, qui est aussi féérique que je me l'étais imaginé ! On en apprend beaucoup sur le passé de l'Algaësia et sur Arya, alors que la menace de Galbatorix se fait de plus en plus pressante...

     

    Ensuite, on retrouve Roran, le cousin d'Eragon, resté à Carvahall. La vie n'est pas simple et tranquille pour lui... Traqué par les Ra'zacs, qui sont persuadés qu'il sait où se trouve Eragon, il n'a d'autres moyens que de fuir... Mais pas seul... J'ai tout aussi bien apprécié ce cheminement parallèle à celui d'Eragon, car je savais que tôt ou tard, ces deux chemins allaient converger...

     

    Et je n'avais pas tort ! Le final est épique, rempli d'action et de rebondissements, et surtout celui qui explique le titre de ce tome, et que je n'avais pas du tout vu venir ! Je dois dire que l'auteur a réussi à me surprendre sur ce coup-là ! J'ai donc hâte de savoir ce que nous réserve le troisième tome, Brisingr.

     

    Comme vous pouvez le constater, je suis toujours aussi fan de cette saga !

     

    Ultimechallenge 


    7 commentaires
  • http://i30.servimg.com/u/f30/11/00/90/92/eragon10.jpg

     

    résumé2

     

    Un garçon...

    Un dragon...

    Une épopée...

     

    Voilà bien longtemps que le mal règne dans l'Empire de l'Alagaësia... Et puis, un jour, le jeune Eragon découvre au cœur de la forêt une magnifique pierre bleue, étrangement lisse. Fasciné et effrayé, il l'emporte à Carvahall, le village où il vit très simplement avec son oncle et son cousin. Il n'imagine pas alors qu'il s'agit d'une œuf, et qu'un dragon, porteur d'un héritage ancestral, aussi vieux que l'Empire lui-même, va en éclore... Très vite, la vie d'Eragon est bouleversée. Contraint de quitter les siens, il s'engage dans une quête qui le mènera aux confins de l'Alagaësia. Armé de son épée et guidé par les conseils de Brom, le vieux conteur, Eragon va devoir affronter, avec son jeune dragon, les terribles ennemis envoyés par le roi dont la malveillance démoniaque ne connaît aucune limite.

    Eragon n'a que quinze ans, mais le destin de l'Empire est désormais entre ses mains !

     

    mon avis2

     

     

    Bon, je sais, j'ai encore une guerre de retard ! Il y a de ces titres que l'on ne découvre que tardivement et c'est ma foi une très bonne surprise ! J'ai en effet eu un véritable coup de coeur pour cette saga, même si je n'ai lu que le premier tome !

     

    J'avais déjà vu le film, qui m'avait laissé un souvenir très vague, je l'ai revu récemment et il m'a donné envie de me lancer dans cette saga. Et je ne le regrette pas, loin de là ! Non seulement c'est un petit pavé de plus de 600 pages, mais ces pages passent à une allure folle ! On se laisse sans problème happer dans ce monde de magiciens et de dragons... On découvre l'histoire d'un jeune fermier sans histoires, Eragon, qui va trouver un oeuf de dragon. Oeuf qui laissera la place à Saphira, magnifique dragonne ! J'ai adoré ces deux personnages, et tous les gentils en général. J'ai hâte de voir ce que nous réserve la suite car j'ai la vague impression que tous les personnages n'ont pas livré leurs secrets (je pense notamment à Angela, Solembum, Murtagh et les jumeaux).

     

    Côté scénario, l'histoire est prenante bien qu'attendue (le combat du bien contre le mal), mais elle reste très divertissante. Les descriptions sont agréables, pas trop longues contrairement à celles du Seigneur des Anneaux par exemple (Dieu merci ! Même si j'adore le SDA, je hais les descriptions à rallonge !). L'apprentissage de la magie et de l'ancien langage est également très intéressant !

     

    Bref, un gros coup de coeur, et je vais me hâter de lire la suite !

     

    Ultimechallenge


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique