• Juste une Ombre | Karine Giebel

    Titre VF : Juste une Ombre

    Titre VO : Juste une Ombre

    Auteur : Karine Giebel

    Date de sortie : 2013

    Editions : Pocket

    Pages : 608

     

     

    Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde. Tu manipules ? Tu deviendras une proie. Tu domines ? Tu deviendras une esclave. Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t'imposer dans ce monde, y trouver ta place. Et puis un jour... Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi. À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche. Juste une ombre. Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré. On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres. On t'observe jusque dans les moments les plus intimes. Les flics te conseillent d'aller consulter un psychiatre. Tes amis s'écartent de toi. Personne ne te comprend, personne ne peut t'aider. Tu es seule. Et l'ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos. Ou seulement dans ta tête ? Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard... Tu commandes ? Apprends l'obéissance. Tu méprises ? Apprends le respect. Tu veux vivre ? Meurs en silence...

     

     

     

    J'attendais beaucoup de la lecture de ce roman, car nombre de mes connaissances l'avaient lu ou étaient en train de le lire et avouaient être glacées d'effroi par ce qui arrive dans ce livre. Du coup, peut-être en attendais-je trop, car au final je dois avouer être un poil déçue par cette lecture, qui n'est pas au niveau de mon préféré de l'auteur pour le moment, à savoir Meurtres pour Rédemption.

     

    Nous découvrons donc la vie de Cloé, qui est à deux doigts d'une promotion de grande ampleur dans son travail, qui a un petit ami et des amis. Mais tout bascule un soir, quand quelqu'un la suit dans la rue... A partir de ce moment, elle voit une ombre partout, tout le temps : personne ne la croit, on la pense folle. Sauf un policier mis au placard suite à une bévue, qui reprend l'enquête en secret et tente de démasquer la mystérieuse ombre...

     

    L'intrigue est passionnante, même si elle est un peu longue et parfois un peu lourde. Je pense que le roman aurait pu être raccourci d'une centaine de pages sans perdre de sa substance. Néanmoins, c'est un véritable page-turner, on a hâte de savoir ce qui va se passer après, quel va être le sort de nos personnages. La plume de Karine Giebel est toujours aussi percutante : des phrases courtes, brutales, assassines, qui vont droit au but et qui ne nous laissent pas reprendre notre souffle.

     

    Mais, car il y a un mais, même plusieurs, qui justifient la note que j'ai attribuée à ce roman. Tout d'abord, le personnage principal, Cloé, est détestable au possible : carriériste, snob, hautaine, elle se croit supérieure aux autres du fait de sa position sociale et ne manque pas d'écraser quiconque se trouve sur son chemin ou toute personne ne partageant pas son opinion. A cause de cette personnalité, je n'ai pas ressenti d'empathie par rapport à ce qui lui arrive, ce qui enlève une bonne partie d'intérêt à l'histoire. Ensuite, le flic Alexandre Gomez, brisé, cabossé, un peu fou sur les bords : à quand un personnage policier loin de tous ces clichés ? Les personnages secondaires ne sont pas assez développés à mon goût et restent un peu trop en retrait. Quand à l'Ombre, c'est vraiment le seul personnage qui tire son épingle du jeu : on en vient parfois à se demander si elle existe réellement... Malheureusement, son identité est assez vite décelable...

     

    Enfin, parlons de la fin : voilà quelque chose que j'apprécie toujours chez cet auteur : pas de happy end, mais une fin ouverte qui laisse le soin à notre imagination de continuer l'histoire.

     

    En bref, pas le meilleur de Karine Giebel, mais une bonne lecture tout de même.

     

     

    « [Terminé] Challenge Stephen King 2015[Album] Urashima Tarô au royaume des saisons perdues | Fuzichoco & La Luciole Masquée »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 16 Novembre 2014 à 19:34
    Lavinia

    J'en garde un suuuper souvenir mais je n'ai pas lu d'autres livres de l'auteure pour l'instant :)

    2
    Dimanche 16 Novembre 2014 à 19:46

    Je te conseille Meurtres pour Rédemption qui est un petit chef-d'œuvre ! yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :