• L'Heure Indigo | Kristin Harmel

    Titre VF : L'Heure Indigo

    Titre VO : The Sweetness of Forgetting

    Auteur : Kristin Harmel (traduit par Christine Barbaste)

    Date de sortie : 2014

    Editions : Denoël

    Pages : 423

     

     

    À Cape Cod, dans le Massachusetts, Hope s’affaire derrière les fourneaux de la pâtisserie familiale. Entre son travail, la rébellion de sa fille adolescente, son récent divorce et ses soucis financiers, elle frôle parfois le surmenage. Hope s’enfonce peu à peu dans la déprime et la résignation. Aussi, quand sa grand-mère Rose lui demande d’aller en France retrouver sa famille disparue pendant la guerre, Hope accepte sans hésiter. Décidée à reprendre sa vie en main, elle s’envole pour Paris en quête de ce passé dont elle ignore tout. Car le temps est compté : atteinte de la maladie d’Alzheimer, la mémoire de Rose faiblit. Pour tout indice, elle a donné à sa petite-fille une simple liste de noms et une adresse. Kristin Harmel nous embarque avec une émotion et une vitalité rares dans le récit d’une femme qui s’apprête à découvrir le douloureux secret de ses origines, tout en peignant avec finesse et mordant les relations houleuses entre mère et fille.

     

     

     

    Encore une fois, j'adresse un tout grand merci à Dana et aux Editions Denoël pour m'avoir permis de découvrir ce titre qui fut un véritable coup de cœur !

     

    L'histoire est, au départ, d'une grande simplicité : une recherche de ses origines. Hope est un personnage fort et courageux que j'ai beaucoup aimé. Elle garde les pieds sur terre et évite de se faire des illusions. Rose, sa grand-mère, est très touchante et émouvante : atteinte de la maladie d'Alzheimer, elle dérive doucement en regardant les étoiles le soir... Annie, la fille de Hope est une vraie ado, donc en pleine crise ! Elle est parfois agaçante mais attendrissante tout de même. Les autres personnages sont tout aussi bien dépeints : Gavin, Alain, Jacob... 

     

    Armée d'une liste donnée par Rose dans un de ses moments de lucidité, Hope laisse la pâtisserie familiale et part pour Paris lorsqu'elle découvre que sa grand-mère a caché une grande partie de son histoire. C'est ici le récit intergénérationnel de l'histoire de Paris sous l'Occupation : déportation, Auschwitz, holocauste, rafle, Vel d'Hiv sont des thèmes récurrents. On revit cette affreuse période par les yeux de Rose dans des chapitres de son point de vue, introduits par une recette, ce que j'ai trouvé très original. J'ai adoré les thèmes qui sont évoqués dans ce roman : les secrets de famille, le grand amour, l'enfer de la guerre, la déportation, la fuite, la recherche des traces de sa famille, l'amitié...

     

    L'auteur évoque tout ceci avec dextérité, douceur et grande pudeur. La maladie d'Alzheimer y est dépeinte avec sensibilité. L'entraide entre les différentes religions pendant la guerre est quelque chose que j'ai apprécié et qui apporte une autre dimension au roman. J'ai beaucoup aimé découvrir Paris à travers les yeux de Hope et ceux de Rose. La fin est magnifique et porteuse d'un très beau message d'espoir.

     

    En bref, je pense, en me relisant, que ma chronique ne fait pas beaucoup sens, mais je n'arrive pas à trouver les mots tellement j'ai aimé ce livre. Un roman que je vous recommande si vous avez besoin d'une lecture doudou.

    « Le Clan Suspendu | Etienne GuéreauCette nuit-là | Linwood Barclay »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 21 Août 2014 à 18:52

    Contente d'avoir ton avis. J'en attends beaucoup de ce livre.

    Le fait que tu dises qu'il s'apparente à une lecture doudou me va très bien. J'en ai besoin..

    2
    Jeudi 21 Août 2014 à 19:51

    C'est clair que c'est plein de bons sentiments, mais pas de mièvrerie et ça fait parfois beaucoup de bien ! Merci de ton passage !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :