• La Nuit des Enfants Rois - Bernard Lenteric

    http://i40.servimg.com/u/f40/11/00/90/92/97822510.jpg

     

    résumé2

     

    Cela se passe, une nuit, dans Central Park, à New York : sept adolescents sont sauvagement agressés, battus, certains violés. Mais ces sept-là ne sont pas comme les autres : ce sont des enfants-génies. De l'horreur, ils vont tirer contre le monde une haine froide, mathématique, éternelle. Avec leur intelligence, ils volent, ils accumulent les crimes parfaits. Car ces sept-là ne sont pas sept : ils sont un. Ils sont un seul esprit, une seule volonté. Celui qui l'a compris, Jimbo Farrar, lutte contre eux de toutes ses forces. A moins qu'il ne soit de leur côté... Alors, s'ils étaient huit, le monde serait à eux et ce serait la nuit, la longue nuit, La Nuit des enfants rois...

     

    mon avis2

     

    Mais que voilà un roman bien stressant ! Ecrit à une époque où les ordinateurs étaient loin d'avoir la place qu'ils ont maintenant, ce livre parvient à nous glacer le sang quand on se rend compte du pouvoir que peut avoir le cerveau humain...

     

    On se retrouve donc avec sept enfants, qui ne font qu'un, et qui, grâce à leur intelligence supérieure, ne reculent devant rien pour se venger de ce monde "normal" dans lequel ils ne trouvent pas leur place. Ces êtres froids, calculateurs, géniaux, ont été repérés par Fozzy, un ordinateur supra-intelligent qui parle avec les voix de grands acteurs américains. J'ai beaucoup aimé ce "personnage", qui m'a un peu fait penser à KITT de K2000 ! ^_^ (on a les références qu'on peut, hein !) Le personnage de Jimbo m'a bien plu, ce grand dadais d'informaticien, lui aussi un génie, qui a réuni les Sept. et on se prend plusieurs fois au cours du livre à se demander de quel côté il se trouve ! J'ai trouvé dommage que la personnalité des Génies ne soit pas plus creusée...

     

    C'est un livre qui se lit très vite, avec une cadence infernale digne de tout blockbuster hollywoodien qui se respecte (une adaptation est d'ailleurs sortie). Le gros reproche que je lui ferais, c'est la fin... 280 pages de stress montant crescendo pour 7 pages de résolution finale ! Beaucoup trop court et pas assez développé ! La fin aurait mérité plus d'attention de la part de l'auteur ! Néanmoins, le style est fluide et l'écriture agréable.

     

    Un bon thriller ! "C'est tout vu, mec !" comme dirait Fozzy !

    « Les Extraordinaires et Fantastiques Enquêtes de Sylvo Sylvain,Détective Privé - Tome 1 : Rue Farfadet - Raphaël AlbertLa Lune du Chasseur - Paul Finch »

  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Juillet 2012 à 20:56
    Aaah, merci! Un proche m'en avait parlé une fois en disant que c'était un thriller qui valait le coup d’œil mais j'avais complètement perdu le nom, maintenant, c'est retrouvé! :D

    Le résumé m'intriguait pas mal déjà, après, selon ta chronique, le seul point qui pourrait me refroidir, c'est le manque de creusement... Mais quand j'ai vu le nombre de pages, ça m'a moins
    surprise. Enfin, maintenant, je suis prévenue.

    Merci pour cette chronique, je le rajoute dans ma PAL illico~
    2
    Pops
    Mercredi 25 Juillet 2012 à 07:37


    C'est vraiment un bon thriller, qui mérite d'être lu ! Merci de ton commentaire !



    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :