• La Tour Sombre, tome 1 : Le Pistolero - Stephen King

     

     

    " L'homme en noir fuyait à travers le désert, et le Pistolero le suivait... " Ce Pistolero, c'est Roland de Gilead, dernier justicier et aventurier d'un monde qui a changé et dont il cherche à inverser la destruction programmée. Pour ce faire, il doit arracher au sorcier vêtu de noir les secrets qui le mèneront vers la Tour Sombre, à la croisée de tous les temps et de tous les lieux. Roland surmontera-t-il les pièges diaboliques de cette créature? A-t-il conscience que son destin est inscrit dans trois cartes d'un jeu de tarot bien particulier ? Le Pistolero devra faire le pari de le découvrir, et d'affronter la folie et la mort. Car il sait depuis le commencement que les voies de la Tour Sombre sont impénétrables...

     

     

    Quoi de mieux que le challenge Stephen King pour relire cette saga monumentale que j'adore : La Tour Sombre ?

     

    Tout d'abord, je me dois de préciser, cher lecteur, que Stephen King est le seul auteur dont je lis les préfaces, avant-propos et autres postfaces. Ils sont toujours extrêmement intéressants et agréables à lire.

     

    Entrons maintenant dans le vif du sujet. Il me faut vous dire que ce premier tome n'est pas facile à lire : il pose les bases d'un univers très riche et très complexe. Il pose énormément de questions et n'apporte quasiment aucune réponse. Pour avoir déjà lu cette saga dans son intégralité, je sais que tout prend une tournure beaucoup plus "Kingesque" dans les tomes suivants. D'ailleurs, dans la préface ou l'avant-propos, King le dit lui-même : il faut s'accrocher pour lire ce premier tome !

     

    Dans ce premier opus, il n'y a véritablement que trois personnages d'importance. En premier lieu, Roland, le Pistolero, que l'on ne parvient pas à cerner mais dont on découvre quelques pans de l'enfance et de l'adolescence. On sait seulement qu'il cherche à atteindre la Tour. Deuxième personnage : l'homme en noir. Sorcier, magicien, manipulateur, on ne sait pas très bien qui il est ni quels sont ses desseins. Roland le poursuit afin d'avoir des réponses sur la Tour. Enfin, Jake Chambers, jeune garçon qui vient d'un univers que le Pistolero ne connaît pas, mais nous si. Selon Roland, il serait doté du shining (notez la référence !).

     

    Dans ce récit, j'ai trouvé la plume de King encore plus envoûtante que d'habitude. Ses descriptions sont une merveille de précision et de poésie. J'ai hâte de me replonger dans la suite pour redécouvrir tous ces éléments qui font de cette saga le meilleur ouvrage de Stephen King à mes yeux ! Un conseil, pour celles et ceux qui voudraient se lancer dans cette saga : n'attendez pas trop entre la lecture de chaque tome... Vous risqueriez de vous perdre en chemin ! ;-)

     

     

    « Le Pays des Contes, tome 1 : Le sortilège perdu - Chris Colfer[Manga] Mon Voisin Totoro - Hayao Miyazaki »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :