• Le Petit Prince | Antoine de Saint-Exupéry

     

     

    J'ai ainsi vécu seul, sans personne avec qui parler véritablement, jusqu'à une panne dans le désert du Sahara, il y a six ans. Quelque chose s'était cassé dans mon moteur. Et comme je n'avais avec moi ni mécanicien, ni passagers, je me préparai à essayer de réussir, tout seul, une réparation difficile. C'était pour moi une question de vie ou de mort. J'avais à peine de l'eau à boire pour huit jours. Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J'étais bien plus isolé qu'un naufragé sur un radeau au milieu de l'océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m'a réveillé. Elle disait : ... " S'il vous plaît... dessine-moi un mouton ! "
    - Hein!
    - Dessine-moi un mouton...
    J'ai sauté sur mes pieds comme si j'avais été frappé par la foudre. J'ai bien frotté mes yeux. J'ai bien regardé. Et j'ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement.

     

     

    Cela fait de longues minutes que je suis devant mon traitement de texte, à me demander comment je vais bien pouvoir faire pour écrire mon avis sur ce livre universellement connu et reconnu...

    Posons d'abord le contexte : j'avais déjà lu ce livre quand j'étais plus jeune, cela doit bien remonter à une quinzaine d'années. Et j'avoue que je ne me souvenais pas de l'histoire, à part le fameux :

    « S'il-vous-plaît... Dessine-moi un mouton ! »

    Et comme je suis allée voir le nouveau film d'animation adapté de ce roman, je me suis décidée à le relire. Au final, je crois qu'à ma première lecture, j'étais trop jeune pour comprendre toute la densité de ce récit. Ce très court texte de 97 pages nous fait ressentir une telle palette d'émotions que c'en est presque étourdissant ! Comment ne pas apprécier ce Petit Prince, qui n'est qu'un enfant, mais qui est au final bien plus sage et réfléchi que n'importe quel adulte ? Comment ne pas mépriser ces adultes, représentés par des personnages absurdes, qui gâchent leur vie en se souciant de détails ? Comme le dit le renard :

    « Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis »

    La superficialité des hommes est également mise en avant :

    « Si vous dites aux grandes personnes : « J'ai vu une belle maison en briques roses, avec des géraniums aux fenêtres et des colombes sur le toit... », elles ne parviennent pas à s'imaginer cette maison. Il faut leur dire : « J'ai vu une maison de cent mille francs. » Alors elles s'écrient : « Comme c'est joli ! » »

    A travers une écriture toute en poésie et des dessins à l'aquarelle d'une grande douceur, Saint-Exupéry fait sans peine passer ses messages.

    « On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux. »

     

    En bref, un conte à lire et à relire. Un incontournable de la littérature française, dans lequel on trouve des réflexions nouvelles à chaque lecture !

     

    « The Mortal Instruments, book 1 : City of Bones | Cassandra ClareThe Descendants | Kaui Hart Hemmings »

  • Commentaires

    1
    Lundi 10 Août 2015 à 20:43

    Honte à moi mais je n'ai jamais lu ce livre... je vais essayer de corriger ma grave erreur lol

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :