• Le sachet de bonbons | Guy Morant

     

     

    Quel gourmand n’a jamais rêvé de posséder un sachet de bonbons qui se remplit tout seul chaque fois qu’on le vide ? C’est ce qui arrive à Gallien, qui aime les bonbons plus que tout au monde.
    Mais une fois qu’il en a mangé jusqu’à se rendre malade, que faire de ceux qui restent ? C’est là que les ennuis commencent.
    Gallien et sa famille vont comprendre à leur dépens que ces bonbons gratuits ne portent pas chance à ceux qui essaient d’en profiter.

    INGRÉDIENTS : sucres raffinés, arômes naturels, gourmandise, humour, action & mystère

    COMPOSITION NUTRITIONNELLE
    24 813 574 bonbons fins en dix assortiments
    10 insultes créatives ou gros mots
    11 policiers d’une brigade spéciale
    15 blessés, dont un évacué par les pompiers
    2 voleurs
    1 savant pas si fou
    2 correctionneurs
    1 famille réconciliée

     

     

    Je remercie Livraddict ainsi que l'auteur Guy Morant de m'avoir permis de découvrir ce livre.

     

     

    Dans cette histoire, j'ai beaucoup apprécié l'intrigue, qui est originale et qui n'est pas bâclée, ce qui aurait pu être un risque majeur au vu du peu de pages (même pas 130) que contient ce roman, ce qui semble être l'idéal pour un enfant qui commence la lecture.

     

    J'ai également aimé le fait que les personnages soient tous extrêmes, sauf le personnage principal Gallien, dont les lecteurs se sentiront proches. En effet, le père a des airs de savant fou, la mère fait la police avec ses enfants, les jumelles sont obsédées par les livres (ce qui est une très bonne chose !) et le petit dernier, Négus, est un vrai tyran. J'ai d'ailleurs eu du mal à croire qu'il était encore en maternelle tant il a un esprit machiavélique ! Reste Gallien qui, au milieu de ces originaux, est étonnamment normal : tout ce qu'il souhaite, c'est un simple paquet de bonbons.

     

    Ensuite, le message que fait passer l'auteur est important et bien présent : ce qui s'obtient facilement n'achète pas l'amitié, le succès ou le bonheur.

     

    Enfin, je tiens à remarquer que, pour une auto-publication, l'objet-livre est très soigné.

     

     

    Malheureusement, il y a quelques petites choses qui ont gêné ma lecture... Tout d'abord, je n'ai pas supporté Négus, j'avais envie de le balancer par la fenêtre pendant tout le roman !! Alors, je me doute que c'était voulu par l'auteur, mais il a quand même gâché ma lecture. Ensuite, je n'ai pas aimé l'inégalité de traitement de la part de la mère envers ses enfants : les jumelles ont tous les livres qu'elles souhaitent, Négus a tous les jouets qu'il veut mais on refuse à Gallien un simple paquet de bonbons ! Cette injustice ne m'a pas plu.

     

    Enfin, j'ai été déçue par la fin, que j'ai trouvée tirée par les cheveux et amenée de manière trop brutale. J'aurais aimé une fin plus mystérieuse ou plus conte de fées.

     

    En bref, un bon roman jeunesse qui plaira aux enfants qui débutent la lecture, avec un message très bien passé par l'auteur.

     

    « In My Mailbox #11 | Mars 2015[TAG] Le TAG du Choixpeau Magique »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :