• Les Héritiers de l'Aube, tome 1 : Le Septième Sens - Patrick McSpare

     

     

    Arrachés à leurs époques respectives, de jeunes gens aux pouvoirs occultes latents cherchent à retrouver une mystérieuse Pierre d'Émeraude avant les Forces du mal. Alex, dix-huit ans, australien du XXIe siècle, descendant de Raspoutine ; Tom, douze ans, anglais du XIXe siècle, du sang de Nicolas Flamel ; Laure, vingt-deux ans, française du XVIIIe siècle, parente du comte de Saint-Germain. Ils sont les trois premiers Héritiers contraints par un Merlin impitoyable de se lancer dans une course-poursuite à travers les âges. Passant d'une Porte druidique à une autre, ils vont apprendre à se connaître et à maîtriser leurs incroyables talents. Pourtant, que ce soit en pleine Guerre de Cent ans, à la cour de Louis XIV ou dans le San-Francisco des années 1900, le Mal prend bien des visages. Car le démon Hermès Trismegiste qui peut prendre n’importe quelle apparence suit à la trace les Héritiers et peut compter sur l'aide de créatures maléfiques cachées parmi les mortels. Dans cette quête et ce combat pour la survie du monde, il n'y aura pas de quartier. Les Héritiers le savent. Et ils l'acceptent.

     

     

    Tout d'abord, je tiens à remercier Livraddict ainsi que les Editions Scrinéo pour ce partenariat.

     

    Dans ce premier tome, nous suivons les premières aventures d'Alex, Laura et Tom en pleine Guerre de Cent Ans. Initialement, c'est leur capacité à voyager à travers l'Histoire qui m'a attirée. Mais hélas, je ressors déçue de ma première rencontre avec cet auteur.

     

    L'histoire est intéressante, même si elle se passe dans une période que j'abhorre en tant qu'Historienne : le Moyen-Âge. J'avoue que je me suis emmêlée les pinceaux entre tous les personnages : sont-ils Bourguignons ou Armagnacs ? Malgré cela, je salue la précision de l'auteur, qui retrace cette période compliquée avec beaucoup d'aisance.

     

    En ce qui concerne les personnages principaux, c'est là que le bât blesse... Nous découvrons nos trois protagonistes dans leur époque respective. Alex est un Australien du XXIe siècle que j'ai trouvé arrogant, juste parce qu'il vient d'une époque plus évoluée que ses deux camarades. Ses tentatives incessantes de draguer Laure m'ont agacé au plus haut point... Passons à Tom, ce Cockney de Londres au XIXe siècle. C'est lui que j'ai le moins apprécié : caractériel, jaloux, il m'a tapé sur le système pendant toute ma lecture ! Enfin, Laure, la seule que j'ai apprécié, peut-être parce qu'elle vient de la France du XVIIe siècle. Parmi les autres personnages, j'ai beaucoup aimé Nicolas Flamel (j'ai d'ailleurs de suite pensé à Harry Potter !), les deux moines m'ont bien plu aussi, surtout Fulbert, ils sont très Burtoniens ! Quant au méchant, Hermès Tismégiste, il peut prendre possession du corps de n'importe qui et n'arrêtera devant rien pour s'emparer de la Pierre d'Emeraude. Les créatures invoquées sont terrifiantes et le monde des Ténèbres est omniprésent.

     

    Cette Pierre est d'ailleurs bien mystérieuse : douée de pensée propre, elle décide de son sort, et j'aurais aimé en savoir plus sur elle. De même, on nous parle d'une quatrième Héritière, que Merlin et ses moines ont du mal à repérer... Quid de ce personnage ? 

     

    En bref, je crois que j'attendais trop de cette lecture, que j'ai trouvée trop longue et parfois répétitive. Le fait qu'elle se passe au Moyen-Age n'a pas aidé non plus... Dommage...

    « Carrie - Stephen KingStar Trek - Alan Dean Foster »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :