• Les Nouvelles Enquêtes de Sherlock Holmes : Un Certain Dr Watson -David Stuart Davies

    http://i82.servimg.com/u/f82/11/00/90/92/c_les-10.jpg

     

    résumé2

     

    Médecin militaire en Afghanistan en 1880, John Walker fuit l'horreur des combats pour se réfugier dans l'alcool. Déshonoré, il est chassé de l'armée et renvoyé en Angleterre. Lors du voyage de retour, il tombe entre les mains d'un mystérieux réseau aux activités troubles. Il découvre bientôt que le chef en est le professeur Moriarty, qui le rebaptise Watson et lui confie la mission d'espionner un jeune détective dont la réputation ne cesse de croître à Londres, Sherlock Holmes.Mais Watson et Holmes se lient bientôt d'amitié et le docteur s'efforce alors de se défaire de l'emprise de Moriarty. Une entreprise mortelle.

     

    mon avis2

     

     

    Il m'a fallu quelques jours avant de pouvoir mettre au point cette chronique, tant cette lecture a été un énorme coup de coeur et m'a littéralement scotchée !

     

    Holmésienne devant l'éternel, j'avoue avoir tremblé en lisant le résumé ! Quelle audace de revisiter ainsi le Canon ! Mais au vu des nombreux avis positifs qui émanaient de la blogosphère et étant donné que je vais prochainement recevoir le deuxième tome grâce à une Masse Critique Babelio, je me suis lancée.

     

    Nous rencontrons donc John Walker, médecin militaire à la dérive en Afghanistan. Un soir, il en a ras-le-bol de voir mourir tous ces jeunes soldats, il décide qu'une bonne cuite au cognac est la solution idéale (mais pas à 7% ! ^^). Résultat : emprisonnement, traduction en cour martiale et renvoi manu militari au pays... Mais sur le bateau, notre bon Docteur rencontre un homme chargé d'un "recrutement" un peu spécial : celui du terrible professeur Moriarty, le Napoléon du Crime ! La nouvelle mission de Walker, désormais Watson : espionner Sherlock Holmes, jeune détective ambitieux, devenir son ami et l'empêcher de mettre son nez dans les affaires du distingué Professeur...

     

    J'admire l'auteur, pour sa manipulation du Canon ! Quel talent de réussir à remodeler à sa guise les premières enquêtes du célèbre duo (Une Etude en Rouge, Le Signe des Quatre, L'Interprète Grec et Le Problème Final) sans en perdre la substantifique moelle et surtout en étant cohérent de A à Z ! Souvent, je me suis demandée comment l'auteur allait adapter tel ou tel détail et, à chaque fois, me voilà bluffée ! On se rend compte aussi, à travers ce premier tome, de la main mise extraordinaire de Moriarty : on ne peut rien lui cacher, il voit tout, il sait tout ! Le problème, pour lui, c'est que Watson va réellement s'attacher au détective... Les personnages sont superbement retranscrits et collent parfaitement au Canon, même si certains nous réservent quelques surprises... Une réelle précision dans les détails, une écriture fluide et très agréable à lire, un point de vue différent de tout ce que l'on a pu lire jusqu'alors, de l'action, des déductions : un cocktail explosif pour une série que je ne manquerai pas de suivre tant elle m'a marquée par son premier tome !

     

    challenge sherlock holmes v2

     

    MiniLogoDilettantessansfond

    « [Illimité] Challenge TintinLe 47e samouraï - Stephen Hunter »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 13 Juin 2013 à 20:47
    Je pense comme toi, j'ai adoré ! Pourtant, c'était pas gagné d'avance, un scénario pareil.
    2
    Lundi 17 Juin 2013 à 01:55
    Réellement, c'est cohérent? Du coup, je suis tentée... mais alors là, vraiment. C'est rare les pastiches qui s'en tirent bien.
    3
    Pops
    Lundi 17 Juin 2013 à 07:35


    Oui, tout se tient ! Je t'avoue que j'ai été bluffée à plusieurs moments par la façon dont l'auteur s'en tire avec les éléments du Canon !



    4
    Jeudi 27 Juin 2013 à 16:33
    Je l'ai reçu grâce à Masse Critique et c'est ma prochaine lecture.

    Tout le monde est super enthousiaste face à ce bouquin ! j'espère que je vais autant aimer que toi.
    5
    Pops
    Jeudi 27 Juin 2013 à 18:08


    Je l'espère aussi pour toi ! 



    6
    Jeudi 4 Juillet 2013 à 02:24
    Zoup dans ma wish! Je ne m'y attendais pas du tout mais tu m'as convaincue :)
    7
    Mardi 16 Juillet 2013 à 16:50
    Tout comme toi j'ai été heureusement surprise de cette audace. Les références à l'œuvre de Doyle sont nombreuses et correctes et le tout est plausible. Même si je n'aime pas l'idée que Watson soit quelque part, un traitre.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :