• Malenfer, tome 1 : La Forêt des Ténèbres | Cassandra O'Donnell

     

     

    Malenfer, la forêt maléfique, grandit et s’approche chaque jour davantage de la maison où vivent Gabriel et sa petite sœur Zoé. Seuls depuis le départ de leurs parents, partis chercher de l’aide en terre de Gazmoria, les enfants doivent faire face aux ténèbres qui recouvrent lentement Wallandar. Mais aussi à un tout nouveau danger : ni les visions de Zoé, ni ses pouvoirs magiques ne parviennent encore à l’identifier.

     

     

    Autant vous le dire tout de suite, sans tours, détours ni contours, j'ai été un peu déçue par ce livre. Ce n'est pas la faute du roman, plutôt la mienne, car je n'ai pas fait attention à la mention disant « A dévorer dès 9 ans »... Il est clair que cette lecture a été beaucoup trop jeunesse pour moi...

    Gabriel, 12 ans, et sa petite sœur Zoé, 10 ans, vivent près d'une forêt maléfique qui se rapproche de jour en jour de leur maison et qui avale tout ce qui se trouve sur son chemin. Non seulement ça, mais en plus leur école renferme des professeurs pour le moins étranges... Les parents des deux enfants sont partis depuis deux mois pour chercher de l'aide, mais rien ne semble arrêter l'avancée de la forêt...

    J'ai trouvé les personnages très caricaturaux, mais peut-être est-ce voulu pour un livre jeunesse ? En tout cas, Gabriel et Zoé sont assez attachants mais j'ai détesté Thomas qui ne fait que geindre. Les professeurs sont intéressants mais ça s'arrête là. J'avoue n'avoir pas du tout été transportée par le récit. Il comporte beaucoup trop d'incohérences ! En voici quelques-unes : les parents qui sont partis depuis deux mois, en laissant leurs jeunes enfants se débrouiller seuls alors que la forêt maléfique se rapproche ? Et personne qui se doute de l'absence des parents ? Autre chose : le centre du livre est censé être la forêt, et bien figurez-vous qu'elle est carrément reléguée au second plan ! J'ai eu l'impression d'un fourre-tout où on a casé tous les éléments de fantasy : des magiciens, des sorcières, des créatures magiques, des enfants-héros, des livres magiques... Je trouve qu'on perd un peu de vue l'essentiel. Peut-être que tout sera rétabli dans le tome suivant ?

    Au niveau de l'intrigue, pas de quoi casser des briques. J'ai vu les rebondissements venir, aussi gros qu'un éléphant dans un corridor. Mais bon, on peut pardonner ça en raison du public visé. Les dialogues sont assez creux et gnan-gnan, mais là encore, je les ai lus avec des yeux d'adultes !

    Sinon, j'ai apprécié que l'auteur ait travaillé avec des élèves de CM1 et CM2 : au moins, on est sûrs que le tout est à leur portée. La plume est fluide et le tout est agréable à lire.

    En bref, une lecture qui m'a laissée de marbre. Je ne pense pas lire la suite, mais je pense que ça peut parfaitement convenir au public visé.

    « The Mortal Instruments, book 2 : City of Ashes | Cassandra Clare[Terminé] Challenge | Destockage de PAL en duo »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :