• Oliver ou la fabrique d'un manipulateur | Liz Nugent

     

     

    Alice et Oliver Ryan sont l'image même du bonheur conjugal. Complices, amoureux, ils mènent la belle vie. Pourtant, un soir, Oliver agresse Alice avec une telle violence qu'il l'a plongé dans le coma. Alors que tout le monde cherche à comprendre les raisons de cet acte d'une brutalité sans nom, Oliver raconte son histoire. Tout comme les personnes qui ont croisé sa route au cours des cinquante dernières années. Le portrait qui se dessine est stupéfiant. Derrière la façade du mari parfait se cache un tout autre homme. Et lorsque le passé ressurgit, personne n'est à l'abri, pas même Oliver.

     

     

    Je remercie Clélia et les Editions Denoël pour m'avoir permis de découvrir ce roman.

    J'ai été très intriguée par le résumé de ce livre et par le postulat de départ qu'il nous offrait : un homme qui frappe sa femme, la plongeant dans le coma, et l'assemblement des pièces du puzzle qui ont amené notre protagoniste là où il en est.

    A la lecture, on découvre une narration originale. En effet, on s'aperçoit vite que chaque chapitre laisse la parole à un personnage différent, qui nous livre sa version de la relation proche ou lointaine qu'il/elle a eue avec Oliver. J'ai beaucoup aimé ce système, qui permet d'entrer en profondeur dans la psyché de tous les protagonistes. De plus, certains chapitres s'arrêtent un moment crucial, nous laissant dans l'expectative jusqu'à ce que l'on retrouve le narrateur quelques chapitres plus loin.

    L'intrigue est intéressante, et je ne me suis pas doutée du pourquoi du comment jusqu'à la révélation finale. Je déplore juste le fait que la fin nous laisse un sentiment d'inabouti, j'aurais aimé en savoir plus. La plume de l'auteur est, pour un premier roman, très agréable, et j'ai beaucoup apprécié qu'elle s'adapte au discours de ses personnages : un style d'écriture froid et précis pour Oliver, simplet pour Eugène, très oral pour Barney...

    Le seul point négatif que je pourrais soulever concerne le manque de rythme de l'histoire : on dirait des interrogatoires de police mis bout à bout... On ne sent pas d'ambiance pesante s'installer et je pense que c'est le petit détail qui aurait fait toute la différence.

    En bref, une lecture sympathique mais qui n'est pas exempte de quelques défauts.

     

     

    « Cherche jeune femme avisée | Sophie JomainJ'étais là | Gayle Forman »

  • Commentaires

    1
    Mardi 20 Octobre 2015 à 14:20

    Je n'ai pas le même ressenti sur ce livre. Le fait qu'il soit écris comme des interrogatoire coule de source pour moi. C'est un peu comme si on menait l'enquête sur Oliver pour comprendre ce qui c'est passé. C'est justement ce qui m'a plus cette alternance de point de vue. Les petits plus que chaque personne apporte sur la personnalité d'Oliver.

    moi j'ai vraiment apprécié cette lecture, même si ce n'est pas un coup de cœur, c'est tout de même un très bon livre,bien ficelé.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :