• Quintessence Hiémale : Contes d'Hiver | Mathieu Guibé & Cécile Guillot

     

     

    L’hiver venu, la vie ralentit sous un voile glacial. Les cœurs se cachent du froid et s’emmitouflent dans un manteau de neige. Mais les hommes ne sont pas les seuls à endurer la rude saison. La Nature elle-même se métamorphose et dévoile un tout autre visage. Ce recueil vous offre quatre contes pour décrire l’hiver des Eléments.

    Naître de la Glace…
    Chevaucher le Vent…
    Puiser l’essence de la Terre…
    Embraser la Flamme intérieure…

    Quatre contes pour comprendre comment réchauffer nos âmes, même en hiver.

     

     

    Ce petit recueil de nouvelles de moins de 100 pages avait attiré mon attention lors de mon repérage pour le salon des Halliennales et sa magnifique couverture, son résumé accrocheur et son prix tout doux de 5€ n'ont pas mis longtemps à me convaincre ! Le tout accompagné d'une dédicace de Mathieu Guibé, me voilà repartie avec mon petit livre sous le bras !

    Nous trouvons donc dans ce recueil 4 nouvelles, toutes se passent en hiver, et chacune met à l'honneur un élément : la glace, le vent, la terre et le feu. Je ne veux pas vous en dire trop, tellement les histoires sont courtes, mais voici un aperçu de mon ressenti pour chaque nouvelle :

    La princesse des neiges, écrite par Mathieu Guibé, nous conte une histoire qui a un petit côté Reine des Neiges. Elle est à la fois triste et mélancolique, mais aussi pleine d'espoir. Je l'ai beaucoup aimée.

    A bare tree in love with the winter, écrite par Cécile Guillot, est ma seconde favorite. Elle est également empreinte des mêmes émotions que la première et est très poétique.

    La dernière flamme, écrite à quatre mains, est ma favorite de ce recueil : une manière revisitée de concevoir le mythe des dragons. J'ai adoré les personnages et l'ambiance qui se dégage de l'histoire, comme quand on lit une belle histoire au coin du feu alors que la tempête de neige fait rage au dehors.

    Là où s'envolent les rêves, elle aussi écrite à quatre mains, est l'histoire que j'ai moins appréciée. Je l'ai trouvée trop terre à terre par rapport aux autres, elle manquait de magie à mon goût...

    En bref, une lecture rapide et sympathique mais qui ne me marquera pas malgré de nombreuses qualités.

     

      

    « Méthode 15-33 | Shannon KirkCité 19, tome 1 : Ville Noire | Stéphane Michaka »

  • Commentaires

    1
    Mardi 22 Mars 2016 à 11:15

    Je ne lis pas de fantasy mais alors, quelle belle couverture, je crois qu'elle aurait au moins eu le mérite, si j'avais croisé le livre en librairie, de m'interpeller et de me faire le résumé... sarcastic

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :