• The Mortal Instruments, book 1 : City of Bones | Cassandra Clare

     

     

    Clary n'en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant: le corps de la victime a disparu d'un seul coup!

    Mais le pire reste à venir...Sa mère a été kidnappée par d'étranges créatures et l'appartement complètement dévasté.

    Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d'antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d'ombres... Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.

     

     

     Lecture en V.O.

     

    Il est des séries qui nous tentent tellement que l'on n'ose pas les commencer de peur d'être terriblement déçus... et de regretter d'avoir acheté la saga entière sans même se poser la question de savoir si on allait aimer ou pas ! C'est ce qui m'est arrivé avec The Mortal Instruments. Pour ma défense, j'avais vu le film, que j'avais adoré, bien que les avis soient mitigés sur le web...

    C'est donc pleine d'appréhension, mais aussi d'impatience, que j'ai entamé mon voyage dans le monde imaginé par Cassandra Clare. Et bien, permettez-moi de vous dire que je ne suis pas près de quitter le monde des Shadowhunters puisque ce premier tome est un énorme coup de cœur !

    J'ai tout aimé : l'univers mis en place, la plume de l'auteur, l'intrigue, les personnages !

    Procédons par ordre : l'univers. Il est d'une grande richesse et, dès ce premier tome, on rencontre beaucoup de créatures différentes. Le système de runes est très intrigant et j'espère qu'on en saura plus à son propos dans les tomes suivants. La société inventée par l'auteur est également très intéressante, mais l'auteur nous laisse sur notre faim dans ce premier tome ! Là encore, j'espère que l'on va visiter les lieux mentionnés dans les tomes qui suivent.

    Au niveau de l'intrigue, on sent, dès ce début de saga, qu'elle va être dense et que tout ne sera pas résolu d'un coup de baguette magique. Néanmoins, nous avons quelques éléments de réponse et quelques mystères sont résolus dès ce premier tome, ce qui nous permet de ne pas éprouver une trop grande frustration devant un nombre élevé de mystères. Cela dit, je suis sûre que l'on n'a effleuré que la partie émergée de l'iceberg et que l'intrigue va encore nous surprendre !

    Pour ce qui est des personnages, je les ai quasiment tous adorés ! Clary est un personnage féminin intéressant, avec une forte tête mais qui sait – parfois – se montrer raisonnable. Mon coup de cœur personnage va à Jace ! Son sens de l'humour, ses réparties cinglantes, son côté badass, j'adore ! Isabelle et Alec sont plus mystérieux et j'ai hâte d'en savoir plus sur eux. Luke et Hodge sont des personnages surprenants et je suis persuadée qu'ils dissimulent encore bien des mystères... Magnus Bane est mon deuxième personnage chouchou et je suis contente qu'un recueil de nouvelles lui soit consacré ! (Lui aussi est déjà dans ma PAL... Hum hum...) Quant à Simon... Au secours !! Je n'ai pas aimé du tout ce personnage ! Je l'ai trouvé niais, possessif, jaloux, clingy... J'espère vraiment qu'il va évoluer dans les prochains tomes !

    La plume de l'auteur est super agréable, fluide, on en redemande ! L'action et la description s'équilibrent de façon harmonieuse. Pour couronner le tout, ce premier tome est bourré d'humour et de répliques comme je les aime ! En voici un petit florilège, parfois poétique, parfois sarcastique :

    « Clary stopped dead in her tracks. « Simon ? »
    - Oh God, said Jace, sounding resigned. And here I'd actually hoped I'd got hold of something interesting. »

    « He cut his glance toward Jace, who was walking a few paces ahead of them, apparently conversing with the cat. Clary wondered what they were talking about. Politics ? Opera ? The high price of tuna ? »

    « It was a child's first memory of light falling through crib bars, the recollected scent of rain and city streets, the pain of unforgotten loss, the sting of remembered humiliation, and the cruel forgetfulness of old age, when the most ancient of memories stand out with agonizingly clear precision and the nearest of incidents are lost beyond recall. »

    « - Well, you can go ahead and hang your head out the car window if you feel like it.
    - I'm a werewolf, not a golden retriever. »


    En bref, un premier tome qui surpasse mes attentes et qui ne me donne qu'une envie : me plonger dans le tome 2 !!

     

     

    « In My Mailbox #15 | Juillet 2015Le Petit Prince | Antoine de Saint-Exupéry »

  • Commentaires

    1
    Samedi 8 Août 2015 à 10:17
    Le Chat du Cheshire

    J'ai lu les deux premiers tomes, que j'ai trouvé vraiment sympathique ! Il faudrait que je me lance dans la suite maintenant ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :